Sélectionner une page

FORCES ARMEES CONGOLAISES : Le général Okoï appelle à plus d’ardeur au travail

FORCES ARMEES CONGOLAISES : Le général Okoï appelle à plus  d’ardeur au travail

Près de 400 éléments des Forces armées congolaises (FAC) ont été promus aux grades d’officiers et de sous-officiers (de colonel à sergent-chef). C’était, le samedi 7 janvier, au titre du premier trimestre 2023 pour le compte de la Garnison de Brazzaville. Le général de division Guy-Blanchard Okoï, Chef d’Etat-major général des FAC, a patronné la cérémonie qui a eu lieu au Stade D’Ornano. A cet effet, il a rappelé la directive principale du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef suprême des armées, donnée au Réveillon d’armes, dans laquelle, il exhorte les troupes ’’à reprendre fermement en main, la formation des hommes dans le domaine de la discipline à tous les niveaux’’.

Dans le message du Chef de l’Etat, a également relevé le général Okoï, d’autres points ont été abordés: «Vis-à-vis du peuple et de ses institutions en 2022, il a été annoncé la révision de quelques points des statuts des personnels de la Force publique, en vue de quelques améliorations, comme celles concédées aux agents civils de l’Etat. Plusieurs instructions et ordres ont été donnés», a-t-il indiqué.
S’agissant de la directive principale sur la discipline, le Chef d’Etat-major général des FAC a affirmé: «Nous vous enjoignons donc à l’intérioriser, et à faire vôtre cette directive principale de 2023, afin que nous puissions atteindre les objectifs fixés par le Président de la République». Précisant que: «Toutes les orientations et directives du Chef de l’Etat, directives du ministre de la Défense nationale, du Chef d’Etat-major général des Forces armées congolaises, des Chefs d’Etat-major des armées, seront exécutées ce mois-ci dans le cadre des réunions de commandement et des séminaires pour une complète et pleine appropriation, sur toute l’étendue de la République, dans toutes les zones militaires de défense».
Le général Okoï a insisté sur la discipline: «L’esprit de discipline, pour nous, c’est faire le mieux possible dans le respect des normes, ce que l’on doit faire avec amour, abnégation, esprit de sacrifices. Tout cela, en sachant qu’il faudra toujours faire beaucoup avec peu, dans ce monde où les incertitudes sont légion. Et où être prêts à faire face à toutes les éventualités devient une exigence majeure de notre temps, de notre pays et de notre armée. Restons unis, solidaires et disciplinés, compétents, pour que nous puissions être à la hauteur de nos responsabilités».
Rehaussée par la présence des membres du commandement militaire, cette cérémonie a été ouverte au public venu nombreux après l’épisode Covid-19. Elle a eu pour point final, la parade des troupes de la Garnison de Brazzaville, placées sous le commandement du colonel Ondzé Itoua, commandant le 4e Bataillon des chars légers de la 40e Brigade d’infanterie.

Alain-Patrick
MASSAMBA

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728