Sélectionner une page

HANDBALL : DGSP et Etoile du Congo, le couple vainqueur de l’année

HANDBALL : DGSP et Etoile du Congo,  le couple vainqueur de l’année

Les finales des championnats nationaux ont été remportées dimanche 24 juillet à Brazzaville par la DGSP (dames) et l’Etoile du Congo (hommes), tous de la capitale, au gymnase Nicole Oba, mettant un terme à une compétition chaudement disputée depuis le 16 juillet par vingt équipes, douze en hommes et huit en dames.
L’Etoile du Congo succède à elle-même. L’histoire retiendra qu’elle a pris sa couronne aux dépens de Caïman (30-23). Elle a eu assez de culot dans l’attaque du ballon. Aussi a-t-il creusé l’écart et mené par dix buts à la mi-temps (18-8). On était donc bien parti pour une finale à sens unique. Toute la deuxième mi-temps, Caïman a tenté de remonter la pente. Mais à chaque fois les Stelliens s’arrangeront pour reprendre de l’avance. Pour s’offrir, au coup de sifflet final, le trophée tant convoité avec 7 buts de différence.

Les dames de DGSP

Pour en venir à la finale féminine, la DGSP a longtemps donné l’impression de dominer son sujet face à l’AS Otohô. Pour n’atteindre la mi-temps que sur un score de parité (15-15).
Après la pause, les deux équipes renouent avec l’offensive. On assiste à un match-poursuite très éprouvent pour les nerfs. Finalement, la DGSP tirera son épingle du jeu en l’emportant par 3 buts d’écart (30-27).
«Que la fête fût belle !», s’est exclamé le président de la Fédération, M. Ayessa. Le jeune dirigeant a profité de l’instant que lui a offert la cérémonie solennelle de clôture de l’événement, pour féliciter toutes les personnes qui ont contribué à la réussite de ce qu’il a qualifié de « belle et grande fête ». Puis il a adressé des compliments particuliers à toutes les équipes.
Restent les retombées de cette compétition pour ses vainqueurs : la participation aux championnats continentaux interclubs. «Vous devrez savoir que vos dirigeants, les ligues et la fédération se battent et continueront à se battre pour que les pouvoirs publics autorisent et accompagnent vos sorties continentales», a-t-il déclaré. On attend.

G.-S.M.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.