Sélectionner une page

Hojeij toujours à l’assaut des avoirs du Congo à l’étranger

Mohsen Hojeij, le patron de la société Commisimpex, n’arrête pas de mener une guerre totale contre le Congo, en clamant haut et fort que le pays lui est redevable de plusieurs milliards de francs CFA. Il est toujours à l’assaut des avoirs du Congo à l’étranger. Selon le journal confidentiel Africa Intelligence du 23 novembre dernier, Hojeij devrait demander à devenir l’ultime bénéficiaire de la vente d’un «luxueux pied-à-terre» de Denis Christel Sassou-Nguesso dont le tribunal du Southern District de Floride aurait autorisé le mois dernier la vente pour 2,4 millions de dollars. Ce luxueux appartement acquis en 2012 par le fils aîné du président congolais «fait l’objet depuis juin 2020 d’une procédure de saisie». Les enquêteurs estiment qu’il «a été acquis grâce à des fonds présumés détournés des recettes de la SNPC»

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.