Sélectionner une page

Le laxisme des policiers face aux taxis-motos

Malgré leur interdiction, les taxis-motos circulent toujours à Brazzaville. Tout cela se passe au vu et au su des agents de la circulation routière qui ne s’intéressent qu’à la surcharge des gros camions de sable, de caillasse, du fer à béton ou de foufou. Les conducteurs de taxi-moto ne respectent pas toujours la réglementation en vigueur et sont à l’origine de beaucoup d’accidents. La semaine passée, une vendeuse ambulante et ses deux enfants ont été fauchés par un conducteur de taxi-moto. Ce dernier a pris la fuite, par crainte, sans nul doute de la justice populaire. Personne n’a pu l’identifier.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.