Sélectionner une page

MUSIQUE : La chanteuse russe Daria Davidova a fait vibrer le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza

MUSIQUE : La chanteuse russe Daria Davidova a fait vibrer le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza

Sur invitation de l’ambassade de la Fédération de Russie en République du Congo, l’artiste de musique classique russe Daria Davidova s’est produite le jeudi 4 août dernier au mémorial Pierre Savorgnan de Brazza. Un concert d’opéra auquel ont pris part: Isidore Mvouba, président de l’Assemblée nationale; Gilbert Mokoki, ministre de la Santé et de la population; Gueorguy Tchepik, ambassadeur de Russie; le général Boukaka, chef d’Etat-Major adjoint; les ambassadeurs, chefs de missions diplomatiques; de nombreuses invités ainsi que la communauté russe vivant au Congo.

La musique classique russe a été honorée par ce concert d’opéra livré par l’une de ses artistes les plus talentueux. Diplômée de plusieurs écoles de musique dont le conservatoire de Moscou, Daria Davidova est lauréate de plusieurs prix.
A Brazzaville, elle a électrisé le mémorial Pierre Savorgnan de Brazza, non seulement par sa voix qui adoucit, qui ramollit les cœurs, une voix emporte et qui fait voyager, mais aussi par la qualité du spectacle et du répertoire des chansons interprétées.
Le public émerveillé n’a eu de cesse que des applaudissements nourris et prolongés, surtout lorsque la chanteuse a entonné la chanson «indépendance Cha-Cha». L’imense chanson qui imortalise l’accession de la RDC à la souveraineté internationale le 30 juin 1960. Une composition de Roger Izeidi, le maracassiste de l’orchestre Africa Jazz de Joseph Athanase Kabassele Tshamala, plus connu sous le nom: Grand Kallé.
Elle a vraiment tenu l’assistance en haleine. Au-delà de la son talent, Daria Davidova a transmis au public, la fibre qu’inessentielle du patrimoine culturel et artistique russe.
La directrice générale du mémorial, Bélinda Ayessa, s’est réjouie de cet honneur que lui a fait l’ambassadeur de la Fédération Russe, en l’associant à ce bel événement culturel.
Gueorguy Tchepik a exprimé sa gratitude à la directrice générale du mémorial pour l’organisation de cette soirée musicale. Il a invité l’assistance à déguster la beauté du chant de l’opéra et des chansons populaires russes.
Interrogée à la fin du concert, Daria Davidova a simplement dit merci pour cette opportunité d’être à Brazzaville pour partager la musique russe, européenne et congolaise. «C’est un grand plaisir de découvrir le Congo. Je suis très impressionnée par ce que j’ai vu. Le bois et la nature congolaise sont magnifiques et inoubliables»
Elle s’est dite passionnée par la culture congolaise dont elle rêve de faire un projet qui va réunir les chants académiques et un accompagnement dans le style de la rumba.
La chanteuse russe était accompagnée au cours de ce concert par les artistes musiciens congolais qu’elle a, d’ailleurs, remercié.

Cyr Armel YABBAT-NGO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.