Sélectionner une page

PORT AUTONOME DE POINTE-NOIRE : Le hub se confirme, un million de conteneurs traités en 2021!

PORT AUTONOME DE POINTE-NOIRE : Le hub se confirme, un million  de conteneurs traités en 2021!

C’est en 2009 que le Président Denis Sassou-Nguesso a engagé les travaux de développement du Port autonome de Pointe-Noire, en vue de son extension et de sa modernisation. Il avait engagé, dans le même temps, la mise en œuvre d’une convention de partenariat avec Congo Terminal.

Cette coopération a permis aujourd’hui de relever un important défi pour les deux partenaires qui peuvent regarder avec fierté le résultat: le seuil du million de conteneurs manutentionnés en 2021 a été franchi, avec 1003734 EVP traités. Le vendredi 31 décembre 2021, le millionième conteneur a été célébré en présence de Séraphin Bhalat, directeur général du Port autonome de Pointe-Noire, Anthony Samzun, directeur général de Congo Terminal et de Christophe Pujalte, directeur régional Bolloré Transport et Logistique du Congo et de la République démocratique du Congo (RDC).
Cette nouvelle performance traduit les efforts que Bolloré Ports a réalisés afin d’accroître le trafic de 200 000 EVP en 2009 à 1 000 000 EVP, conformément aux engagements prévus dans le cadre du plan de modernisation du port.
En effet, en 2009 Bolloré Ports a investi plus de 400 millions d’euros pour moderniser le terminal à conteneurs tant au niveau des infrastructures que des équipements. Ces investissements ont permis de prolonger les quais d’accostage G et D à 1500 mètres linéaires. Et d’augmenter leur profondeur pour passer à 15 mètres.
Ainsi, cela a permis de renforcer ses équipements avec l’acquisition de six portiques de quais et de 18 portiques de parcs. Et au cours des deux dernières décennies, l’opérateur a également procédé aux travaux d’aménagement en construisant des aires de stockage couvrant une surface de plus de 32 hectares exploitables et une zone logistique multimodale de 4,5 ha connecté au réseau ferroviaire CFCO en plus d’un atelier technique dédié aux opérations de maintenances.
Pour le directeur général du Port autonome de Pointe-Noire, c’est une grande satisfaction et un grand et véritable cadeau de fin d’année que ce millionième conteneur.
«Ce résultat témoigne de la réussite du partenariat entre Congo Terminal et le Port autonome de Pointe-Noire. À présent que nous avons franchi ce seuil symbolique, notre ambition est de devenir un hub de transbordement pour favoriser l’essor de l’économie nationale et de la sous-région, mais aussi un smart port soucieux de l’environnement. L’effort que nous devrions poursuivre pour que notre port garde son leadership est de se mettre véritablement au service de la sous-région. C’est pour cela que nous venons d’élaborer un plan stratégique 2022-2026 qui a pour ambition de faire de notre port, un port qui se met au service du développement du pays, de l’économie, non seulement du pays, mais aussi de l’international au niveau de la sous-région», s’est réjoui le directeur général du Port autonome de Pointe-Noire.
En outre, Congo Terminal, avec la croissance de son activité, compte actuellement plus de 900 talents congolais parmi ses effectifs et fait appel à plus de 1500 travailleurs occasionnels.
«Au-delà du cadre fonctionnel, nous avons fait le choix d’étendre nos engagements pour englober toutes les parties prenantes par le biais d’une politique RSE ambitieuse. En témoigne la création du label Green Terminal par Bolloré Ports, une démarche validée par le bureau Veritas qui a pour ambition de soutenir le développement d’infrastructures portuaires plus respectueuses de l’environnement», a affirmé, pour sa part, le Directeur général de Congo Terminal.
Même au milieu des difficultés, le Port autonome de Pointe-Noire poursuit ses efforts avec l’accompagnement des bailleurs de fond, notamment l’Agence française de développement, pour la construction d’autres quais sur le nouveau môle que le Port a gagné sur la mer avec un financement de l’Etat congolais.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.