Sélectionner une page

SALUBRITE : Impliquer les populations de Brazzaville dans la collecte des ordures

SALUBRITE : Impliquer les populations de Brazzaville  dans la collecte des ordures

L’ONG Healthy environment en partenariat avec la Fondation Congo Assistance, a procédé dimanche 4 décembre 2022, à l’hôtel de ville de Brazzaville, au lancement de la deuxième édition de la campagne de collecte des ordures dénommée «Bopeto bwa ekolo» ou propreté de la cité.

Cette campagne a pour but de sensibiliser les populations sur l’intérêt de la salubrité à Brazzaville. C’est Yvon Kaba, président de cette ONG qui l’a officiellement lancé, en présence de Guy Marius Okana, premier vice-maire de Brazzaville, de Jacques Elion et de Mme Victorine Ida Ngampolo respectivement administrateur-maire de Poto-poto (3e arrondissement) et de Djiri (9e arrondissement) et de Germain Céphas Ewangui, secrétaire permanent du Conseil consultatif de la société civile.
A travers cette campagne, Healthy environment entend mener des opérations de nettoyage des différentes artères de la ville capitale appuyée par une collecte systématique des ordures auprès des ménages des arrondissements ayant adhéré au programme.
Pour rendre pérenne l’opération, l’ONG met en œuvre deux campagnes connexes visant à impliquer les populations des différents quartiers et les établissements scolaires. Pour un premier temps, trois arrondissements se sont intéressés à la campagne: Poto-poto, Moungali et Djiri. Et plus de 75 établissements scolaires. L’ONG veut redonner à Brazzaville sa splendeur d’antan et surtout pendant la période des fêtes de fin d’année.
Le premier vice-maire de Brazzaville a apprécié l’initiative. «La mairie de Brazzaville est préoccupée par l’insalubrité qui gangrène la ville. Healthy Environment est un partenaire qui nous permettra de trouver des solutions idoines à ce problème. Si notre environnement est sain, nous serons également sains. La propreté chasse la maladie dit un adage. Que chaque brazzavillois se rende à l’évidence que son environnement doit être propre».
L’administrateur-maire de Poto-poto, quartier cosmopolite, s’est réjoui de l’opération. «Un seul acteur ne peut pas rendre notre ville belle et attrayante. Aujourd’hui nous avons Healthy Environment + qui fait ses preuves et qui a commencé à Poto-poto. Nous sommes très contents de constater que l’ONG est en train de s’implanter, on ne qu’être satisfaits. La société Averda, s’occupant de la salubrité de Brazzaville ne s’arrête que sur les artères principales. Or, Healthy Environment + pénètre les quartiers pour ramasser les ordures».
Yvon Kaba, a pour sa part, déploré le fait que les villes congolaises sont en proie à l’insalubrité grandissante pendant la période des fêtes. «Raison pour laquelle nous avons jugé utile de lancer l’opération à cette période assez sensible pour épargner Brazzaville du triste décor présenté lors des fêtes passées», a-t-il dit.

Philippe BANZ

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728