Sélectionner une page

TCHAD : Mahamat Idriss Déby promet de sévir contre les détournements

TCHAD : Mahamat Idriss Déby promet  de sévir contre les détournements

Les musulmans du monde ont récemment célébré la Tabaski. Ceux du Tchad ne sont pas restés en marge. A cette occasion le président Mahamat Idriss Déby est revenu sur l’affaire de la société des hydrocarbures du Tchad dite ‘’SHT Gate’’. Depuis quelques semaines, le SHT Gate agite toute la société civile tchadienne : les hauts cadres de l’Etat et des secteurs pétroliers et bancaires sont soupçonnés d’avoir détourné plusieurs milliards de F.CFA au sein de la société pétrolière du pays.

Dans son allocution, après la prière du soir le président de transition du Tchad a largement évoqué l’affaire que les médias locaux qualifient de SHT Gate. Il s’agit de détournements massifs au sein de la compagnie pétrolière nationale, impliquant plusieurs responsables. Les autorités parlent de 13 millions de FCFA. D’autres sources évoquent une somme plus importante.
Plus de 80% des ressources dérobées à la SHT, ont été récupérées par les enquêteurs, selon Mahamat Idriss Déby, sans donner plus de précisions sur le montant de ces détournements. Il affirme que le conseil militaire de transition sera intraitable face au détournement avéré, et met en garde ceux qui «confondent les caisses de l’Etat avec leurs propres vaches laitières».
Mais pour Succès Masra, le leader de l’opposition, notamment des ‘’Transformateurs’’, «les détournements de fonds sont monnaie courante dans le pays depuis des décennies». L’opposant ajoute que «les Tchadiens attendent maintenant des sanctions contre les auteurs de détournement de fonds publics».

Gaule D’AMBERT

Rejoignez les 399 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

140, DEUXIÈME !

Nous étions à Owando la semaine dernière, pour la première étape de la célébration de nos 140 ans d’évangélisation. La deuxième étape, dimanche passé, nous a conduit à Loango et à Pointe-Noire. Partout, il s’agit de mettre nos pas dans les pas des premiers missionnaires, les spiritains, qui portèrent l’évangile sur nos berges. Ils avaient quitté leurs terres lointaines, bravé les éléments, les incompréhensions et les hostilités de toutes sortes.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez les 399 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930