Sélectionner une page

Une présence qui suscite des plaintes

Sur l’avenue Matsoua, dans le périmètre du marché Total de Bacongo, à Brazzaville, les usagers se plaignent de la présence, chaque jour en fin de journée, des policiers venant d’un commissariat lointain. Ils seraient plus en quête d’infractions et cibleraient surtout les cyclomotoristes et les chauffeurs de taxis ‘’Cent-cent’’.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.