Sélectionner une page

VIE DES ARTISTES : Le chanteur Loko Massengo guéri de la COVID-19 en France

VIE DES ARTISTES : Le chanteur Loko Massengo guéri de la COVID-19 en France

Souffrant de la COVID-19, l’artiste-musicien Loko Massengo ‘’Djeskin’’ (73 ans), chef de l’international orchestre Rumbaya, et président de l’Union des musiciens congolais de la diaspora (UMCD) a été hospitalisé le 21 mars 2020 au Centre cardiologique du Nord à Saint-Denis près de Paris, en France. Il en est finalement sorti le 7 mai dernier, et doit la vie sauve au dévouement des soignants, d’anonymes et d’invisibles durant les quarante-sept interminables jours qu’aura duré son ‘’confinement hospitalier’’, particulièrement douloureux et éprouvant. Le chanteur congolais est enfin tiré d’affaire et récupère progressivement, en reprenant une vie normale.

C’est une véritable satisfaction pour la communauté congolaise de France, après un lourd tribut payé par les patients Congolais de France atteints de la COVID-19. Certains rentrent chez eux, progressivement, à la suite de leur hospitalisation.
Artiste-musicien au talent indéniable, grand compositeur, chanteur et danseur, Loko Massengo est un ancien notamment des orchestres Negro succès (1967) ; Vox Africa, de Jeannot Bombenga (1968), Vévé de Kiamwangana Matéta ‘’Verckys’’ (1968 à 1972); Sosoliso du Trio MADJESI (Mario, Djeskin et Sinatra), de Kinshasa (1972 à 1975, les années de succès de cet ensemble). Revenu au pays natal en 1976, il crée les Trois Frères de Brazzaville, avec ses compatriotes Youlou Mabiala et Michel Boyibanda, deux anciens du Tout Puissant OK Jazz de Luambo-Makiadi ‘’Franco’’ (1977 à 1979), puis l’international Rumbaya en 1980, orchestre avec lequel il a enregistré un album en 2015. Loko Massengo est arrivé en France en 1986, après son admission au Conservatoire de Paris, grâce à l’obtention d’une bourse d’études de l’Etat congolais. Depuis, il a opté pour son installation définitive dans le pays de sa formation continue et, pour la circonstance, le pays de ses créations musicales. En sa qualité de président de l’UMCD, il est connu pour son implication dans l’organisation des événements musicaux en France. Depuis 2000, il fait partie de l’orchestre Kékélé, formation dotée d’ambassadeurs de la rumba congolaise authentique. Il est l’auteur de plusieurs chansons dont certaines à succès comme: ‘’Massengo na lingui yo’’ ; ‘’Feza’’ (Sosoliso) ; ‘’Nénette’’; ‘’Nabatiya Tuku Tuku’’ (Les Trois frères), ‘’Beauté noire’’, etc.
Au départ, ils sont cinq chanteurs avec pour mission de ressusciter la rumba, genre musical en voie de disparition au profit du Soukous et du Ndombolo. De même, ‘’Le roi du Bloqué zingué’’, qui n’est autre qu’un rythme et une danse, ravive les flammes de l’orchestre international Rumbaya, au grand plaisir des mélomanes de la diaspora, mais aussi du continent et du pays. C’était le cas, il y a quatre ans, quand il s’est produit en live à la Guinguette africaine de Suresnes. Prompte guérison à l’artiste !

Alain-Patrick
MASSAMBA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.