Professeur titulaire des Universités, philosophe, historien de l’art et écrivain, ambassadeur du Congo au Sénégal depuis 2018, Jean-Luc Aka-Evy vient de publier aux Editions Présence Africaine (Paris, France), dans la Collection La Philosophie en toutes lettres, «Le Cri de Picasso». Un livre dont la préface porte l’estampille du philosophe sénégalais Souleymane Bachir Diagne et la postface celle de l’anthropologue et ethnologue français Jean-Loup Amselle.

Disponible en librairie au prix de 24,90 euros (environ 16 400 F. CFA) et sous-titré «Les origines nègres de la modernité», le nouvel ouvrage de Jean-Luc Aka-Evy examine la force motrice que fut l’art classique africain dans la révolution esthétique du XXe siècle.

La couverture du livre
La couverture du livre

À une époque où l’Afrique mène combat pour recouvrer son patrimoine, il est important, en effet, de prendre la mesure de la puissance créatrice que les objets qui le composent ont portée avec eux dans leur odyssée européenne et américaine, imprimant ainsi à notre modernité artistique le devenir africain qui la caractérise.
C’est cette analyse qu’effectue, avec érudition, ‘’Le Cri de Picasso’’, tout en restant de part en part une célébration du langage universel de l’art.
Pour la petite histoire, Jean-Luc Aka Evy a vu le jour en 1952, à Brazzaville. Il a enseigné, pendant plus de 30 ans, au Département de philosophie de la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville.
Membre de l’Académie africaine des Sciences religieuses, sciences sociales et sciences humaines de Dakar, il est ancien directeur général de la Culture et des Arts du Congo, ancien commissaire général du Festival panafricain de musique (FESPAM).
L’auteur a publié, en janvier 2011, aux éditions Hémar (Brazzaville, Congo), un essai philosophique intitulé: ‘’L’appel du cosmos ou le pas de la réflexion’’. En 2018, il avait fait paraître aux Editions L’Harmattan (Paris, France), ‘’Créativité africaine et primitivisme occidental Philosophie et Esthétique’’, un recueil de textes extraits pour la plupart de diverses revues et publications (1982-2009).
Jean-Luc Aka-Evy a reçu du Centre international de recherche et de documentation sur les traditions et les langues africaines (CERDOTOLA), au Cameroun, le prix «Papyrus de Haute distinction scientifique– Maître des traditions et des sciences africaines».

Véran Carrhol YANGA.

Inscrivez-vous pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.