Sélectionner une page

AGRICULTURE : Le PDAC accélérera ses activités au deuxième trimestre

AGRICULTURE : Le PDAC accélérera ses  activités au deuxième trimestre

La sixième session du comité de pilotage du Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale (PDAC) a eu lieu mercredi 28 juillet 2021. Elle a été présidée par Ferdinand Sosthène Likouka, directeur de cabinet du ministre de l’Economie, du Plan, président de ce comité, en présence d’Isidore Ondoki, coordonnateur du PDAC. Les membres du comité de pilotage ont examiné entre autres le rapport d’exécution du plan de travail et budget annuel 2021, le rapport d’avancement des activités du PDAC, les perspectives de mise en œuvre du PDAC au 2e semestre 2021 et en 2022.

Isidore Ondoki a rappelé que le comité de pilotage avait adopté en décembre 2020 un budget 2021 de 24 milliards de FCFA, exécuté à mi-parcours au 30 juin à 5 milliards. «Ce taux est faible parce qu’il ne fait que 21%. Cela s’explique par le fait que nous étions en train de mettre en place beaucoup d’activités notamment la passation des marchés. Nous sommes confiants; c’est au 2e trimestre que les choses vont s’accélérer. Nous avons beaucoup échangé avec le comité de pilotage sur les fonds mis à notre disposition. Nous allons consommer 75 ou 80% de ce montant», a-t-il dit.
Il a évoqué la réallocation ou la réaffectation des fonds de certaines catégories que le Gouvernement a demandées à la Banque mondiale pour mettre en œuvre ce projet. «Le Gouvernement attend toujours le traitement de cette demande. C’est normal, ce sont les procédures, mais quand cela prend du temps, nous aussi, nous souffrons, puisque les bénéficiaires du PDAC attendent les 2e et 3e tranches. Si nous n’avons pas la réallocation du fonds, nous ne pouvons pas financer correctement leurs plans d’affaires», a souligné le coordonnateur du PDAC.
Parlant du nouveau projet du Fonds koweïtien, Isidore Ondoki a précisé que c’est un projet d’appui à l’agriculture au Congo et exécuté par l’unité de gestion du PDAC sous la tutelle du ministre de l’Agriculture. Ce projet de 23,5 millions de dollars va concerner la réhabilitation des infrastructures de développement et de production de deux villages agricoles; la construction de deux laboratoires à Kombé; l’aménagement de la rive droite du Djoué pour permettre aux maraîchers d’exécuter leurs activés. Ce Fonds va aussi appuyer le Congo dans la réhabilitation du centre piscicole de Dzoumouna, une station domaniale piscicole devenue aujourd’hui l’ombre d’elle-même.
Ferdinand Sosthène Likouka a indiqué que le PTBA examiné arrive au moment où le Congo et la Banque mondiale viennent de faire la revue du portefeuille de la Banque mondiale. Concernant le projet PDAC, a-t-il déclaré, il y avait «quelques soucis» qui ont été réglés.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Inscrivez-vous pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Cette Afrique-là !

Notre continent semble blackboulé par les bouleversements DE CES JOURS. Comme placée dans une machine à laver, l’Afrique subit les forces centrifuges d’éléments qui lui échappent. Le climat fait des siennes, bien entendu. Après les incendies en Algérie, ont suivi le tremblement de terre au Maroc puis, maintenant, les inondations effroyables en Libye. Et dans tous les cas, ces drames se sont soldés par des milliers de morts.

Lire la suite

septembre 2023
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930