Sélectionner une page

ARCHIDIOCESE DE BRAZZAVILLE : Une messe pour les 46 ans de la mort du Président Alphonse Massamba-Débat

ARCHIDIOCESE DE BRAZZAVILLE : Une messe pour les 46 ans de la mort du Président Alphonse Massamba-Débat

Quarante-six ans après sa disparition, le Président Alphonse Massamba-Débat, continue de marquer la mémoire collective par son œuvre, son humilité et son patriotisme. Pour honorer sa mémoire, mais aussi celle de son fils Robert Massamba-Débat, décédé il y a peu, une messe d’action de grâces pour le repos de leurs âmes, a eu lieu, en l’église cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville, jeudi 30 mars 2023. Elle a été célébrée par Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque émérite de Kinkala, et concélébrée par Mgr Urbain Gassongo, évêque de Gamboma. Etaient également présents, les abbés André Bienvenu Kimbengui, curé de la cathédrale et Albert Kimbembe, président de la Commission diocésaine de l’environnement.

Line Massamba-Débat et les autres membres de la famille

L’animation aux chants de louanges a été assurée par la chorale Cardinal Emile Biayenda de cette paroisse, sous le regard des enfants Massamba-Débat, de la famille et des connaissances qui sont venus rendre hommage à l’ancien Président de la République du Congo. Diverses personnalités ont aussi pris part à cette messe: le ministre Josué-Rodrigue Ngouonimba, la Conseillère du Chef de l’Etat et députée de Mindouli Yvonne Adélaïde Mougany.
Dans son homélie, tirée de l’Evangile de Jésus-Christ selon Saint Luc, au chapitre 10, des versets 25 à 37, lue par l’abbé Albert Kimbembe, Mgr Louis Portella Mbuyu a exhorté les participants à l’amour du prochain, l’une des qualités qu’incarnait celui qui fut deuxième Président du Congo: «Nous avons entendu dans la première lecture, cette affirmation forte, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu, manifesté en Jésus-Christ. De manière générale, la parole de Dieu que nous venons d’entendre, et qui a fait aussi l’objet de la méditation de papa Alphonse, puisqu’on a retrouvé sur lui, dans ce qu’il portait aux derniers moments de sa vie, ce même passage de la lettre aux Romains», a-t-il fait savoir.
Ce passage, a poursuivi, l’évêque émérite de Kinkala, «nous invite à développer en nous, de manière plus précise, ce passage nous invite à laisser le Seigneur faire croître en nous, une foi, une espérance et un amour inébranlables. Nous devons nous aimer les uns, les autres parce que Dieu est amour, et celui qui n’aime pas ne connaît pas Dieu. Notre vie et notre responsabilité n’ont de sens que dans l’amour».
Décédé le 25 mars 1977, le président Alphonse Massamba-Débat a dirigé le Congo de 1963 à 1968. En rappel, c’est sous son règne que furent organisés les premiers Jeux-africains qui réunirent du 18 au 25 juillet 1965 à Brazzaville la jeunesse africaine. A cela, il faut aussi ajouter d’autres réalisations.
Pour le mot de la famille, Line Massamba-Débat, fille de l’ancien Président, a remercié tous ceux qui ont pris part à cette messe, ainsi que le Président de la République qui se bat pour la paix au Congo. «Car sans cette paix, cette messe ne pouvait peut-être pas être célébrée». Elle a aussi remercié le Premier ministre, qui a usé de son impulsion pour honorer tous ceux qui ont dirigé ce pays. «Il pleut, pour nous la pluie c’est un signe de bénédictions. Nous disons aussi merci à Mgr Portella que nous avons pris au dépourvu», a-t-elle conclu.

Alain-Patrick MASSAMBA

Rejoignez les 398 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

140 ANS, TROISIÈME !

Nous nous acheminons vers la conclusion des festivités du 140è anniversaire de l’Evangélisation du Congo. Nous l’avons fêtée à Owando, à Pointe-Noire (Loango), et maintenant à Brazzaville : nous avons mis nos pas dans les pas de ces missionnaires spiritains qui vinrent vers nous, Bible en main, pour nous apporter l’Evangile. 140 ans ont passé depuis : la graine plantée en terre du Congo est devenue plante et a donné du fruit. On pourrait dire que nous sommes passés à l’heure du bilan.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez les 398 autres abonnés pour recevoir une nouvelle mise à jour d'article.

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930