Sélectionner une page

ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE : L’abbé Alphonse Taty Mboumba, curé de la paroisse Sainte Face de Jésus

ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE : L’abbé Alphonse Taty Mboumba, curé  de la paroisse Sainte Face de Jésus

L’Année pastorale 2022-2023 a déjà démarré et les curés nommés prennent possession de leur charge pastorale. C’est le cas de l’abbé Alphonse Taty Mboumba nommé curé de la paroisse Sainte Face de Jésus à Faubourg dans le 4e arrondissement Loandjili, selon la lettre circulaire de Mgr Miguel Angel Olaverri, archevêque métropolitain de Pointe-Noire, du 11 août 2022, portant affectation des ouvriers apostoliques dans l’archidiocèse de Pointe-Noire au titre de l’année 2022-2023. La messe d’installation du nouveau curé a eu le mardi 1er novembre dernier, en la fête de Toussaint, célébrée par l’abbé Alain Loemba Makosso, vicaire général de Pointe-Noire et concélébrée par une dizaine de prêtres venus des autres paroisses de l’archidiocèse. Sous l’animation de la chorale paroissiale.
Dans son homélie tirée de l’évangile selon Saint Mathieu 5, 1-12a, l’abbé Alain Loemba Makosso a souligné l’importance de la fête des Saints. «Dieu nous a créés pour vivre sa sainteté et nous greffer sur sa sainteté. Il n’y a pas d’autres alternatives, sinon vivre la foi, l’espérance et l’amour, en sachant qu’après la fin, nous nous greffons sur celui qui, seul, est comblé de vie infinie. Que chacun de nous à cette fête des saints demande à ceux qui nous ont précédés de nous inspirer ce qui est bon devant Dieu». Pour ce qui est de l’installation du nouveau curé dans cette paroisse, il faut dire que l’abbé Alphonse Taty Mboumba est désormais le véritable pasteur de la paroisse Sainte Face de Jésus, charge que lui a confiée Mgr Miguel Angel Olaverri, archevêque de Pointe-Noire pour partager le ministère du Christ, afin de remplir les fonctions d’enseignement et de sanctification comme le recommande l’Eglise.
Avant la fin de la messe, le président du Conseil pastoral paroissial a remercié l’abbé Alain Loemba pour avoir accepté la célébration de cette messe le jour de la fête de tous les Saints. Il a remercié Mgr Miguel Angel Olaverri sur le choix porté en l’abbé Alphonse Taty Mboumba comme nouveau curé de la paroisse Sainte Face de Jésus.
L’abbé Alain Loemba Makosso a, au nom de l’archevêque, invité l’équipe presbytérale à travailler en parfaite harmonie ensemble avec les fidèles laïcs et à vivre dans la synodalité.
L’abbé Alphonse Taty Mboumba est né le 24 novembre 1958 à Pointe-Noire. Après son baccalauréat au Séminaire de Loango, il entre au Grand séminaire Cardinal Émile Bayenda de Brazzaville, en septembre 1979. Ordonné prêtre le 14 juillet 1985 à Pointe-Noire par Mgr Godefroy-Émile Mpwâty, il a assuré plusieurs charges, y compris celle de secrétaire général de la Conférence épiscopale du Congo, de 2001-2012 et secrétaire général par intérim de l’Association des conférences épiscopales de la région de l’Afrique centrale (ACERAC). En 2012, il obtient le diplôme en comptabilité et en gestion en France. L’abbé Alphonse Taty Mboumba est épaulé dans sa charge de curé de deux vicaires, les abbés Christian Noël Dembi et Arnaud Magloire Léonidas Fina.
A noter que le dimanche 6 novembre a eu également lieu les installations des curés des paroisses Saint André Kaggwa, Saint Antoine de Padoue de Mboukou, Sainte Thérèse d’Avila de Diosso et Saint Joseph de Bilinga, respectivement par Mgr Miguel Angel Olaverri et les abbés Alain Loemba Makosso, Raphaël Nzaou et Jean Paul Bidonga.

Madocie Déogratias MONGO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.