Sélectionner une page

ASSURANCE MALADIE : L’entrée en exploitation de la CAMU en 2023

ASSURANCE MALADIE : L’entrée en exploitation de la CAMU en 2023

La Caisse d’assurance maladie universelle (CAMU) a tenu le 10 janvier 2023 sa réunion du comité de pilotage sous le patronage du Premier ministre Anatole Collinet Makosso, président dudit comité. Au cours de cette réunion, les membres ont examiné le rapport d’étape des travaux de mise en place de la CAMU.

Ils ont adopté le plan d’entrée en exploitation de la CAMU en 2023.
Au terme des travaux, le comité de pilotage a pris aussi les délibérations approuvant le montant du financement du plan d’entrée en exploitation de la CAMU, la mise à disposition de la contribution de solidarité nationale à la couverture de l’assurance maladie universelle au projet CAMU. Le Comité de pilotage a de même autorisé la recherche de financement complémentaire pour le projet CAMU; le début de l’enrôlement des assurés le 12 janvier 2023. Il a approuvé la date du 1er juillet 2023 pour le début de la prise en charge des affiliés de la CAMU.

Anatole Collinet Makosso

Les membres de ce comité ont mis en place une cellule de financement de la CAMU composée des directeurs de cabinet des ministres chargés de la Sécurité sociale, des Finances, du Budget, de la Santé et des Affaires sociales. Ils ont mis en place un suivi mensuel du plan d’entrée en exploitation de la CAMU et le suivi de la mise en œuvre de l’accord-cadre signé avec la société Yao-Corp.
Anatole Collinet Makosso a relevé les points d’attention auxquels le Gouvernement devra veiller, pour que désormais, à travers la CAMU, «toutes les couches de la population soient protégées contre les risques de maladie, grâce à un accès aux soins de santé sans distinction de rang social», a-t-il indiqué.
Selon lui, un fond de roulement est requis pour mener à bien les travaux d’entrée en exploitation de la CAMU. La disponibilisation de la contribution de la solidarité au profit de la CAMU, a-t-il dit, est une urgence pour l’exécution de son plan d’entrée en exploitation. Les services des ministères en charge des Finances et des Budgets doivent mettre en place, dans les meilleurs délais, le mécanisme qui permet à la CAMU de disposer rapidement des fonds recouvrés au titre de la contribution de solidarité nationale. Le comité de pilotage sera convoqué tous les trois mois aux fins du suivi de la mise en œuvre du plan d’entrée en exploitation de la CAMU.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.