Sélectionner une page

BACCALAUREAT GENERAL : Les portes du supérieur ouvertes à 36 995 admis

BACCALAUREAT GENERAL : Les portes du supérieur ouvertes  à 36 995 admis

Un mois, jour, pour jour après la tenue de l’examen, le jury du baccalauréat général session de juin 2022 a délibéré sur les résultats le 21 juillet au lycée de la Révolution à Brazzaville. Quelque 36 995 candidats sur 93 874 présentés ont été reçus, soit un taux de réussite de 39,41% légèrement en hausse par rapport à l’année dernière avec 35,74%.

Ces cinq dernières années le taux d’admission au baccalauréat général connait une nette amélioration quoiqu’en dessous de la barre des cinquante pour cent. Il est passé de 27,97% en 2018 à 39,41% en 2022 en suivant un cycle progressif chaque année.
Comme l’année précédente, c’est quasiment le tiers des candidats qui a franchi le seuil d’admission fixé à une moyenne de 10/20. Sur les 36 995 admis, seuls deux d’entre eux sont gratifiés de la mention Très bien: Daina Vanité Ngatsé du lycée d’Ollombo, département des Plateaux, et Armel Benanio d’un lycée de Pointe-Noire qui ont obtenu respectivement la moyenne de 16,04/20 et 16,00/20. Le reste des admis, notamment 322 obtiennent la mention Bien, 8681 Assez-bien et 27 986 élèves se contentent d’une mention passable.
Par département, la Cuvette-Ouest arrache la palme avec 82,66% d’admis. Elle devance le Kouilou (76,12%) et la Sangha (67,66%). Bien que regorgeant le plus grand nombre de candidats, Brazzaville et Pointe-Noire sont relégués au bas de l’échelle avec respectivement 40, 94% et 28,97%.
Saluant les efforts consentis par la communauté éducative et remerciant le Gouvernement pour toutes les ressources mis à disposition pour l’atteinte de ces résultats, le ministre de l’Enseignement général Jean Luc Mouthou estime que beaucoup reste à faire. En dépit de toutes les innovations mises en place telle la cellule antifraude ou le processus de digitalisation des inscriptions en ligne, le ministère envisage d’optimiser encore plus l’organisation du baccalauréat. Dès l’année prochaine, il est prévu le traitement des copies d’examen au travers du code QPR pour accélérer la publication des résultats.

Esperancia
MBOSSA-OKANDZE

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.