Sélectionner une page

Booster le système de santé en République du Congo

Booster le système de santé  en République du Congo

Le ministère de la Santé et de la population, par l’entremise de la direction générale des soins et services de santé a tenu du 28 au 30 juin 2022 à Brazzaville, un atelier sur l’analyse situationnelle du système de santé communautaire en République du Congo. Le but étant de contribuer à la construction d’un système de santé communautaire fort, résilient et équitable sur l’ensemble du territoire national.

Les travaux placés sous la direction du Dr Jean Martin Mabiala, directeur des soins de santé primaires, ont été ouverts par le Pr Henri Germain Monabeka, coordonnateur et directeur général des soins et services de santé. Y ont pris part: les représentants du système des Nations unies, les partenaires techniques et financiers, les responsables des programmes nationaux de lutte contre le VIH/SIDA, le Paludisme, la Tuberculose, l’Onchocercose, etc., les médecins chefs de districts sanitaires, ainsi que les organisations de la société civile.
Les participants se sont employés à évaluer le système de santé communautaire, afin d’améliorer la mise en œuvre et les performances des interventions contre le Paludisme, le VIH, la Tuberculose et la Covid-19, dans le cadre de la Couverture sanitaire universelle.
Il s’est agi, entre autres, de déterminer le niveau de performances, des interventions contre le Paludisme, la Tuberculose, le VIH/SIDA, la COVID-19, y compris la santé maternelle et infantile; évaluer la fonctionnalité des domaines et composantes de la matrice d’évaluation et d’amélioration des programmes d’agents de santé communautaire; identifier les goulots d’étranglement pour la mise en œuvre efficace de la stratégie de santé communautaire; déterminer les stratégies et les actions correctrices prioritaires à intégrer dans les plans de santé pour le renforcement du système de santé communautaire et des capacités à tous les niveaux; produire un rapport de l’analyse situationnelle de la santé communautaire au Congo.

M. M.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.