Sélectionner une page

Hôpital général de Loandjili : Des prestataires formés à la pratique des audits des décès

Hôpital général de Loandjili : Des prestataires formés à la pratique des audits des décès

Il s’est tenu du 1er au 2 juillet 2022 à l’hôpital général de Loandjili, à Pointe-Noire, un atelier de formation des prestataires de santé sur la pratique des audits des décès. La formation a été assurée par le Dr Guy Michel Mbemba, expert en santé publique à l’OMS.

Pendant deux jours, la quarantaine des prestataires de santé a été édifiée sur les principes des audits et leur pratique. A l’issue de la formation, les participants ont salué sa pertinence.
Aussi, ils ont formulé des recommandations lues par le Dr Paul Mowondabeka. Les participants ont demandé à la direction générale de faire le plaidoyer auprès des autorités pour le financement des intrants nécessaires à la prise en charge des urgences, de faire le plaidoyer pour l’organisation de la référence des urgences dans la ville de Pointe-Noire, et pour la disponibilité des équipements de diagnostic et de prise en charge médico-chirurgicale.
A tous les prestataires, il a été suggéré d’élaborer les protocoles thérapeutiques des différents services et d’assurer la formation continue des agents.
Remerciant le formateur principal, le Dr Guy Michel Mbemba, la directrice générale de l’hôpital général de Loandjili, Sidonie Plaza, s’est dite satisfaite de cette formation au profit des prestataires de sa structure.

Madocie Déogratias MONGO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.