Sélectionner une page

CONSEIL DE CONCERTATION DES ONG DE DEVELOPPEMENT : Renforcer les capacités des OSC en suivi et évaluation des politiques publiques

CONSEIL DE CONCERTATION DES ONG DE DEVELOPPEMENT : Renforcer les capacités des OSC en suivi  et évaluation des politiques publiques

Le projet de renforcement des capacités institutionnelle et opérationnelle des ONG membres du conseil de concertation des ONG de développement (CCOD) et des ONG de développement ainsi que d’autres réseaux des organisations de la société civile ont tenu du 29 juin au 1er juillet 2022, une réunion de travail au cours de laquelle il a été question de renforcer les capacités des organisations de la société civile en suivi et évaluation des politiques publiques. C’était sous la conduite de Félix Batantou Oumba, président du CCOD.

Il s’est agi, entre autres, de sensibiliser les leaders des organisations de la société civile (OSC) sur l’importance du suivi et évaluation des politiques publiques; doter les OSC des compétences techniques et d’outils en suivi et évaluation des politiques publiques; faire des OSC, des acteurs capables de participer à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi et évaluation des politiques publiques.
Les responsables du projet justifient cet atelier par le fait que le Gouvernement a mis en œuvre divers programmes dont l’objectif est de lutter contre la pauvreté.
La République du Congo dispose d’un plan national de développement (PND) 2022-2026 qui est le cadre de mise en œuvre des politiques publiques du pays, validé pour les 5 prochaines années. Quoiqu’il en soit, l’efficacité des politiques publiques mises en œuvre par le Gouvernement pour réduire la pauvreté et favoriser l’inclusion sociale nécessite la participation de tous les acteurs du développement, en particulier, les organisations de la société civile qui ont pour mission, la défense des intérêts des populations et l’appui aux décideurs dans la formulation, la mise en œuvre des politiques publiques. En matière de mise en œuvre, l’influence des OSC est limitée à cause de leur faible capacité dans le suivi et évaluation des politiques publiques.
Pour les responsables du CCOD, cette activité a été organisée dans l’optique de contribuer à l’émergence d’une société civile légitime, indépendante, crédible et capable de participer au développement social, à la croissance économique et à la réponse aux besoins des populations les plus vulnérables au Congo.
Au terme de cette formation, les participants ont reconnu que celle-ci leur a permis de prendre conscience de l’importance des ONG dans le suivi et l’évaluation des politiques publiques, pour en assurer ainsi une intermédiation plus équitable entre le Gouvernement et les populations vulnérables. Les bénéficiaires de la formation se sont engagés à mettre œuvre les conseils des formateurs sur le suivi et l’évaluation des ONG et réseaux, notamment en insérant une fonction de suivi et évaluation au sein de leurs structures. Mettre en place un centre de documentation. Les bénéficiaires, ont aussi recommandé au CCOD de faire un accompagnement dans la mise en œuvre des notions acquises au cours de cette formation.
Une rencontre des participants est prévue dans 3 mois, pour faire un compte-rendu du travail réalisé dans les organisations respectives. Cela permettra d’évaluer l’impact de cette formation et d’en solliciter bien d’autres avec l’appui et l’accompagnement des formateurs.

Marcellin MOUZITA

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728