Sélectionner une page

CINEMA : «Ndzobi» de Mike Yombi en avant-première à Brazzaville

CINEMA : «Ndzobi» de Mike Yombi  en avant-première à Brazzaville

L’acteur, réalisateur et producteur congolais Mike Yombi vient d’enrichir sa filmographie d’une nouvelle oeuvre: «Ndzobi». Sa projection en avant-première a eu lieu samedi 9 octobre dernier, au Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza. La cérémonie était placée sous le patronage de Mme Belinda Ayessa, directrice du mémorial.

Cinquième film dans lequel Mike Yombi a fait montre de son ingéniosité, «Ndzobi» a été tourné à Makoua (département de la Cuvette) et à Kellé (Cuvette-Ouest), en plusieurs langues: makoua, mbéti, lari, mboko, ngaré, et lingala.
D’une durée de 120 minutes, ce long métrage raconte l’histoire du jeune Akouango (Mike Yombi), qui intègre une secte dans son village Akoua (Makoua), après le sacrifice d’un coq. Malheureusement, il brise l’interdit de sortir avec sa cousine, Ikobo, à qui il avait promis le mariage. Celle-ci est chassée du village par le père du garçon, comme l’exige la tradition.
Akouango prend alors la résolution de quitter son village pour un autre, Kellé. Là-bas, il finit par succomber aux charmes de la fille du chef de village, Wale-Okassi. Il demande sa main, mais étant un étranger, on lui pose comme condition d’intégrer la secte nzobi. Ce qui requiert qu’on ait les mains propres. Or, sans le savoir, le sacrifice du coq avait occasionné la mort par noyade d’un jeune garçon.
Quelques jours après le rite d’initiation, Akouango trouve la mort, comme bien avant lui, Ikobo.
Pour Belinda Ayessa, «Ndzobi» est un chef-d’œuvre. Son auteur mérite des encouragements et un coup de pouce. «Je n’ai pas hésité un seul instant, lorsque ces jeunes se sont rapprochés de moi, à donner mon quitus pour pouvoir les accompagner, les soutenir…Pour que l’aventure ne s’arrête pas, Mike a besoin de soutien, pas seulement de la directrice du Mémorial Savorgnan de Brazza, qui vient de vous montrer la voie, mais chacun, dans son petit espace, avec ses moyens, aussi modestes soient-ils, peut accompagner Mike. Accompagnons Mike, et toute son équipe», a-t-elle dit.
Pionnier du cinéma congolais, Sébastien Kamba a également félicité l’auteur de ‘’Ndzobi’’. «Il vient de faire un travail digne de ce nom. Je l’ai toujours dit, notre cinéma est en train d’aller de l’avant, grâce à cette jeunesse. Cette jeunesse qui a pris l’engagement de se jeter à l’eau, cette jeunesse qui tient à faire le cinéma. Rien que pour ça, moi, en tant que premier cinéaste congolais, c’est un grand honneur, c’est une grande joie, parce que la relève du cinéma congolais est en train de se faire lentement, mais sûrement», a-t-il affirmé.
Les spectateurs ont eu également la primeur de découvrir la bande-annonce de «Mbadaga, le guerrier congolais», le prochain film de Mike Yombi. Le cinéaste a annoncé la projection prochaine du film à Makoua. Ce, après sa participation à la 27è édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui se tiendra du 16 au 23 octobre.

Véran Carrhol YANGA

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728