Sélectionner une page

CONSEIL CONSULTATIF DE LA FEMME : Les femmes des confessions religieuses appelées à participer au développement

CONSEIL CONSULTATIF DE LA FEMME : Les femmes des confessions religieuses appelées à  participer au développement

Dans le cadre de sa série de rencontres avec les femmes des différentes catégories socio-professionnelles, le secrétariat exécutif du Conseil consultatif de la femme a échangé avec les représentantes des femmes des confessions religieuses le 23 septembre dernier à Brazzaville.

A l’instar des premiers échanges, cette rencontre, présidée par Mme Antoinette Kebi, secrétaire exécutive de ce conseil, a eu pour objectif de recueillir les opinions des femmes croyantes afin d’en faire des avis à soumettre au Président de la République sur les questions liées à la condition de la femme et partant, faire au Gouvernement des suggestions allant dans le sens de la promotion de l’intégration de la femme au développement.
Le secrétariat exécutif du Conseil consultatif de la femme s’est doté en 2021 d’un plan d’actions où sont programmés 15 ateliers et deux causeries-débat. Le Conseil, à travers ces activités, entend se mettre à l’écoute des femmes de toute catégorie et de toutes autres personnes intéressées par la condition de la femme pour avoir une perception plus large des préoccupations de la femme.
«Comme tout Etat se voulant laïc, l’Etat congolais consacre la séparation de l’Etat et du religieux, du spirituel et du temporel. A ce titre, tout en garantissant la liberté de croyance, l’Etat congolais se veut être indépendant des confessions religieuses et ces décisions seraient non pas la volonté de telle ou telle confession religieuse ou doctrine philosophique, mais celle de la majorité des citoyens et citoyennes», a rappelé Mme Antoinette Kébi. Une manière de dire que la démarche du Conseil est au-dessus de toutes les chapelles politiques et religieuses de pensée. «Nous avons voulu rassembler les femmes croyantes parce qu’elles sont tout d’abord des citoyennes donc appelées à participer au développement de la nation. Nous échangeons avec elles pour connaitre les problèmes qu’elles vivent au quotidien dans l’exercice de leur mission en tant que femme, croyante et citoyenne», a expliqué la secrétaire exécutive du Conseil consultatif de la femme.
Pour rappel, le Conseil consultatif de la femme comprend deux organes: un organe délibérant et un organe représentatif. Outre la gestion quotidienne du conseil dans l’intervalle des sessions, le secrétariat exécutif permanent se veut être aussi un cadre d’observation de la vie politique, économique et socio-culturelle de la femme.

Issa BILAL-ECKY
(Stagiaire)

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728