Sélectionner une page

TOURISME : Découvrir les sites touristiques de Brazzaville

TOURISME : Découvrir les sites touristiques de Brazzaville

Le Congo recèle un patrimoine très riche et varié tant culturel, touristique que naturel dont la valorisation passe par la participation de tous ses fils. Dans cette veine, le CEVTE qui s’est assigné pour mission de promouvoir le tourisme, conscient que ce patrimoine constitue une donnée fondamentale pour le développement durable du pays et non moins négligeable pour l’économie, prend les initiatives appropriées et adaptées à chaque période, en vue de promouvoir et de rendre visible le patrimoine touristique et naturel du Congo par des activités d’inventaire de ce patrimoine. En partenariat avec l’Office de promotion de l’industrie touristique (OPIT), le Cercle des Élites en voyages, tourisme et environnement (CEVTE) a organisé dimanche 26 septembre dernier une visite guidée de quelques sites touristiques et culturels de Brazzaville. Une commémoration par anticipation de la Journée internationale du Tourisme célébrée cette année sur le thème: ‘’Le tourisme pour une croissance inclusive’’ et une occasion pour les membres du Cercle des élites et les journalistes de revisiter pour certains et de découvrir pour d’autres le patrimoine culturel et touristique de la capitale. Dans une ambiance détendue, avec les explications du guide touristique Brice Djamboult, ils sont partis de la gare ferroviaire de Brazzaville pour les Cataractes.
Cette visite est arrivée à point nommé en ce sens qu’elle a permis d’une part au CEVTE d’accompagner l’initiative «Tour de Brazza» mise en musique par le ministère du Tourisme et d’autre part, d’accélérer son processus d’identification des potentialités touristiques du Congo avant de se pencher sur la valorisation et la promotion. Plus de huit sites ont été explorés dans le circuit demandé par le CEVTE, dont la Basilique Sainte-Anne, la Fresque «le peuple parle au peuple», le Monument De Brazza et ses compagnons, la place Pierre-Savorgnan-de-Brazza à côté de la Case De Gaulle. Un moyen efficace de revisiter l’histoire du Kongo et du Congo, avant, pendant et après l’esclavage et la colonisation.
La Fresque «le peuple parle au peuple», faite en céramique, située à côté de l’immeuble des assurances et réassurances du Congo (ARC), raconte l’histoire du Congo avant et pendant la période coloniale jusqu’à la révolution congolaise. Elle a été réalisée par les artistes, Emile Mokoko, Michel Hengo, André Ombala et Jean Itoua. Elle a été collée en 1970.
La place Pierre-Savorgnan-de-Brazza est un petit théâtre en plein air aménagé au bord du fleuve en 1995 non loin du monument dédié au fondateur de Brazzaville. Elle a été construite par Roger Erell en 1943-1944.
Ce moment de découverte a permis aux membres de l’organisation de s’imprégner de l’essence et du sens de ces milieux touristiques que l’on croit connaitre, mais dont la substance réelle échappe à plus d’un. Car, on ne peut prétendre faire la promotion de la destination Congo sans aller à l’école du savoir pour mieux apprécier sa beauté.
Le CEVTE n’en est pas à son premier essai dans le cadre de l’identification des sites touristiques. Plusieurs initiatives ont été déjà menées dans ce sens pour armer ses membres les informations nécessaires afin qu’ils deviennent de véritables ambassadeurs du Tourisme Congolais.

V. MALONGA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.