Sélectionner une page

CONSEIL ŒCUMENIQUE DES EGLISES CHRETIENNES DU CONGO : Le pasteur Juste Alain Gonard Bakoua invite ses confrères à un œcuménisme de proximité

CONSEIL ŒCUMENIQUE DES EGLISES CHRETIENNES DU CONGO : Le pasteur Juste Alain  Gonard Bakoua invite  ses confrères à un  œcuménisme de proximité

Les responsables des Eglises membres du Conseil œcuménique, en l’occurrence, le colonel Eugène Bamanabio de l’Armée du salut; Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, archevêque métropolitain de Brazzaville; le pasteur Albert Koutia de l’Eglise évangélique luthérienne et le père Jacob Miayokelé Ntsoumou de l’Eglise orthodoxe, ainsi que les membres du comité d’organisation se sont réunis en session inaugurale le mardi 26 avril 2022 au siège du Conseil à Brazzaville. Ils ont adopté le plan de travail et le budget exercice 2022-2023.
Pour le président du Conseil œcuménique, il s’agit de relever les défis sur les relations au sein du clergé, entre le clergé et la base. Les questions d’éthiques, de réconciliation, de paix, de jeunesse, du social, et de solidarité, de communion ont également été abordées. Planifier les activités à venir pour des lendemains meilleurs. Le pasteur Juste Alain Gonard Bakoua a reprécisé les huit axes prioritaires de son mandat énoncés lors de sa prise de fonction le 20 janvier 2022. «Revenir à Dieu de tout notre cœur»; «revisiter la mission sociale diaconale plus engagée»; «dépasser l’œcuménisme festif, événementiel ou de circonstance»; «focaliser sur des célébrations de masse sans implications et sans répercussions à la base»; «envisager un œcuménisme de rapprochement, d’échange et de partage sur les questions sociales, éthiques, pastorales, de développement, de justice et de paix»; «définir et repréciser le cadre de la question complexe du dialogue interreligieux pour donner aux religieux la capacité d’intervenir sur les questions d’intérêt commun, de bonne gouvernance, de justice sociale, de paix, d’éducation et de santé»; «reconquérir l’image et l’identité chrétienne atténuées par les crises multiformes et les conflits internes au sein des communautés»; «s’engager dans la mission prophétique qui est l’une des exigences du Seigneur».
A signaler que le pasteur Juste Alain Gonard Bakoua a pris ses fonctions lors de la célébration de la 52e Semaine de prière universelle pour l’unité des chrétiens. Il a succédé à Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou qui a achevé le mandat laissé par Mgr Anatole Milandou.

P. BIOZI KIMINOU

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.