Sélectionner une page

DOYENNE CARDINAL EMILE BIAYENDA/PAROISSE SAINT MARC D’ODZIBA : L’abbé Godefroy Locko installé comme curé doyen par Mgr Bienvenu Manamika

DOYENNE CARDINAL EMILE BIAYENDA/PAROISSE SAINT MARC D’ODZIBA : L’abbé Godefroy Locko installé comme curé doyen par Mgr Bienvenu Manamika

Conformément à son calendrier pastoral, Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, archevêque de Brazzaville, est allé installer l’abbé Jean Godefroy Esther Biacel Locko, en qualité de curé doyen du doyenné Cardinal Emile Biayenda et de curé de la paroisse Saint Marc d’Odziba, située à 100 Km de Brazzaville. C’était dimanche 18 décembre 2022, quatrième et dernier dimanche de l’Avent de l’Année liturgique-A-, au cours d’une messe présidée par l’archevêque qui a transmis le témoin de la présidence de la messe au curé installé après le rite d’installation.

Ont concélébré cette messe animée par la chorale paroissiale Cardinal Emile Biayenda et la Schola populaire paroissiale, le père Wilfrid Clotaire Malanda, curé de la paroisse Christ-Roi d’Imvouba, les abbés Jean Godefroy Esther Biacel Locko, curé à l’honneur qui a reçu le témoin de la présidence de la messe après le rite d’installation, Brice Armand Ibombo, secrétaire général de la Conférence épiscopale du Congo, Primes Exaucé Rameaux Nkouka, vicaire paroissial, Christian Roch Onésime Milandou, curé de la paroisse Divine Miséricorde d’Inoni Plateaux, Baruch Yendabandzi, vicaire de la paroisse Saint Joseph de Tout pour le Peuple, Jocel Dieu Merci Sakala Sabi, délégué épiscopal à Radio Magnificat. Un diacre a concélébré cette messe, l’abbé Godwill Desvauchel Mvouama, stagiaire diaconal à l’archevêché de Brazzaville.

L’archevêque entouré des concélébrants

Plusieurs personnalités de divers rangs dont Mme Rosalie Kama Niamayoua, ambassadrice du Congo à Cuba, le professeur Dieudonné Ntsokini, enseignant à l’Université Marien Ngouabi, admis à la retraite, le pasteur de la paroisse du terroir de l’Eglise évangélique du Congo, et bien d’autres ont pris part à cette messe aux côtés des membres de la Communauté paroissiale venus pour certains d’autres communautés que regorge cette paroisse.
Au début, M. Pierre Zongo, vice-président du Conseil pastoral paroissial, a prononcé le mot de bienvenue au nom de l’équipe presbytérale et de toute la communauté paroissiale réunie en ce jour solennel.
A sa suite, l’abbé Primes Exaucé Rameaux Nkouka a lu la biographie du curé à l’honneur.
Après quoi a été enclenché le rite de l’installation du curé par la récitation de la profession de foi, suivie du serment de fidélité par l’abbé Jean Godefroy Esther Biacel Locko.
Dans son homélie, Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou a encouragé les chrétiens d’Odziba et les participants à la messe à aller de l’avant et à s’engager davantage à construire l’œuvre de Dieu dans cette partie du diocèse relevant de la juridiction ecclésiastique de l’archevêque de Brazzaville. Dans cette foulée, le prédicateur exhorté les participants à la messe afin qu’ils prennent en charge l’œuvre d’évangélisation dans cette paroisse ayant une chapelle de faible capacité. Ceci afin de parvenir à construire une église digne de ce nom avec l’appui de l’archidiocèse et des autres paroisses de l’archidiocèse.
Après l’homélie, s’est poursuivi le rite de l’installation marqué par la remise de la chasuble, des clés de l’église et celles du tabernacle, sanctionnées par la sonnerie de la cloche paroissiale, symbole de l’appel et du rassemblement en paroisse des chrétiens.
C’est à partir du credo que le curé installé a pris le relai de la présidence de la messe.
Vers la fin de la messe le nouveau curé installé a remercié les participants à la messe et l’archevêque de Brazzaville avec ses deux confrères dans l’épiscopat pour l’avoir soutenue pendant ses moments difficiles et a promis de s’engager dans une pastorale de proximité pour la plus grande gloire de Dieu et le salut des hommes.
Intervenant en dernier lieu, Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou a remercié toutes les autorités ayant effectué le déplacement d’Odziba en cette heureuse circonstance et tous les participants à la messe, afin que dans l’unité, la cohésion et la solidarité, qu’ils s’associent et se mettent à construire la nouvelle église Saint Marc d’Odziba.

Gislain Wilfrid BOUMBA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.