Sélectionner une page

Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle : Mettre en place des plateformes innovatrices pour les innovations

Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle : Mettre en place des plateformes innovatrices pour les innovations

La 22e Journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle a été célébrée lundi 13 septembre dernier sous le thème: «Propriété intellectuelle, innovation et développement des entreprises en Afrique». La République du Congo, pays membre de l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) a célébré cette journée pour sensibiliser les inventeurs, les chercheurs, les autres acteurs de la créativité ainsi que les opérateurs économiques et les potentiels investisseurs, sur le rôle que joue la propriété intellectuelle et l’innovation dans le développement technologique et celui des entreprises, par conséquent, dans le développement socio-économique.

Nicéphore Antoine Thomas Fylla Saint-Eudes, ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé a déclaré que la célébration de cette journée est marquée cette année par deux faits majeurs: la persistance de la pandémie de la COVID-19 qui a des effets rémanents sur tout l’environnement économique et industriel et l’adoption par conseil d’administration de l’OAPI d’un mécanisme de financement des innovations technologiques.
Le choix du thème de la 22e Journée a-fricaine de la technologie et de la propriété intellectuelle, a souligné le ministre, s’explique par la ferme volonté d’utiliser la propriété intellectuelle comme un moteur de croissance à travers la création et le développement d’entreprises innovantes. «En effet, de nombreuses études ont démontré que les plus grandes entreprises dans le monde sont celles qui font de l’utilisation stratégique de la propriété intellectuelle et de l’innovation la pierre angulaire de leur développement et de leur compétitivité. Le choix de ce thème prend également son sens dans le cadre de la diversification de l’économie congolaise dont le développement des PME /PMI constitue une composante importante», a-t-il dit.
Le ministre Nicéphore Antoine Fylla Saint-Eudes a demandé de soutenir les inventeurs nationaux en leur accordant une subvention et protection de leurs inventions. Aussi a-t-il recommandé de mettre en place des plateformes innovatrices en vue de permettre aux PME/PMI des Etats membres de disposer de ce qui poussera des innovations nécessaires à leur développement, leur compétitivité et leur croissance.
Il a également encouragé les inventeurs, les innovateurs, les centres de recherche, les universités et tous les autres acteurs de la créativité du Congo, les opérateurs économiques et les responsables des PME/PMI à participer activement à la mise en place de cette plateforme afin de donner une impulsion au développement.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728