Sélectionner une page

MUCASOC : L’au revoir à Mgr Anatole Milandou!

MUCASOC : L’au revoir à Mgr Anatole Milandou!

En l’église Sainte Trinité de Kinsoundi-barrage (arrondissement 1 Makélékélé), dans un calme après-midi du vendredi 17 septembre, la Mutuelle catholique pour la solidarité chrétienne (MUCASOC) a dit au revoir à Mgr Anatole Milandou, archevêque de Brazzaville, qui sous peu, renoncera à sa charge épiscopale. Messe d’au revoir oui, mais aussi messe de gratitude pour la MUCASOC à l’endroit de celui qui signa le 13 janvier 2012 le décret qui fit de la Mutuelle, une association privée de l’église particulière du Congo.

Ils étaient venus nombreux, les membres de la Mutuelle, vêtus de leur belle tenue, pour dire au revoir et sincèrement merci à Mgr Anatole Milandou qui les a soutenus de façon réelle et efficace pendant plus de 18 ans, en étant attentif à leurs différentes préoccupations alors que plusieurs personnes les rejetaient. Un soutien qui leur a permis, face à la précarité de la vie et à la misère des gens, de proposer des cœurs plus chauds d’amour, l’entraide nécessaire et des portes plus ouvertes. Car, avec beaucoup moins, nombre de personnes assistées ont été soulagées ou sont arrivées à être heureux.
S’inspirant des textes liturgiques du jour, l’archevêque de Brazzaville a exhorté les mutualistes à continuer à annoncer l’évangile, la bonne nouvelle par des œuvres, des actes d’amour. Dire la bonne nouvelle, c’est dire ce que Jésus proclame de bon pour les hommes d’hier, les hommes d’aujourd’hui et les hommes de demain: exalter les pauvres, les petites gens, les méprisés; c’est cela l’accomplissement de la promesse, de l’alliance proposée par Dieu.
Le président de la MUCASOC, Joseph Manounou, remerciant de tout cœur Mgr Anatole Milandou pour tout son soutien et sa disponibilité, a dit: «Votre renoncement à la charge épiscopale est pour nous un exemple de fidélité après 47 ans de loyaux services à Dieu et aux hommes. Soyez rassuré Excellence du soutien indéfectible de tous les membres de notre communauté à votre endroit durant toute la durée de votre retraite que nous vous souhaitons vivement paisible», Il a en outre souligné que la mission que s’est assignée leur mutuelle de prêcher l’évangile de Jésus-Christ par les actes concrets est chose très difficile. Elle nécessite non seulement des moyens financiers mais aussi et surtout des personnes zélées et disponibles porteuses de la vérité, de justice et d’amour.
La messe n’a pas été seulement actions de grâce et au revoir mais aussi une occasion indiquée pour offrir des présents de diverse nature à l’archevêque de Brazzaville. Les présents ont été offerts par les différentes zones de la MUCASOC qui, actuellement, en compte 10 réparties au nord et au sud de Brazzaville.
Emu et confus, Mgr Anatole Milandou n’a pas eu d’autres mots devant la générosité des mutualistes que le mot merci.

Viclaire MALONGA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.