Sélectionner une page

MUSIQUE CHRETIENNE : L’album ‘‘Tout est grâce’’ d’Esther Loussilabo Hadassa présenté au public

MUSIQUE CHRETIENNE : L’album ‘‘Tout est grâce’’ d’Esther  Loussilabo Hadassa présenté au public

La cérémonie officielle marquant la sortie et la présentation de l’album ‘‘Tout est grâce’’, de la ‘‘Sr’’ Esther Loussilabo Hadassa et le groupe ‘‘Le Rocher des Ages’’, a eu lieu, samedi 2 décembre, dans la salle de mariages de la Mairie de Moungali à Brazzaville. Organisée par MCI Productions, elle a été couplée à sa consécration, et à celle de l’album.

Constitué de dix titres dont sept composés par la ‘‘Sr’’ Esther, et trois par MCI Productions, cet album de musique gospel contient des titres à multiples messages: de délivrance; de grandeur de Dieu; ceux pouvant apporter des solutions et de la consolation pour un enfant de Dieu qui les écoute. En avant-goût, la ‘‘Sr’’ Esther a interprété des titres en play-back, au grand bonheur de l’assistance. Selon des observateurs, cet album fera tabac, s’il bénéficie d’une bonne promotion.
Justifiant l’appelation ‘‘Tout est grâce’’, pour l’album, l’artiste a affirmé: «C’est le message principal de l’Eglise, c’est la raison d’être des chrétiens. Nous sommes devenus enfants de Dieu par la grâce, et nous le sommes parce que Jésus Christ a accompli une oeuvre sur la croix de Golgotha. Et c’est la grâce. Chanter la grâce c’est proclamer l’oeuvre de la Croix. Je ne suis pas sur les traces des gens, mais je suis le chemin par lequel Dieu me conduit, pour que j’y arrive». Ce que je vais demander aux artistes congolais, a-t-elle conseillé, ‘‘c’est de mettre d’abord Dieu à la première place; c’est Dieu qui est la source et notre fondement’’.
‘’En juin 2015, la ‘‘Sr’’ Esther a intégré le groupe ‘‘Le Rocher des Ages’’ où elle a évolué dans l’ombre de la soeur Belle Agnélé. Elle a travaillé pendant longtemps à ses côtés, cette dernière la présentait comme sa fille, et comme une chanteuse qui devrait prendre le relais. Aujourd’hui, elle a sorti son propre album’’, a fait savoir l’un de ses proches.
Le patron de MCI Productions, Claude Isidore Miéré, s’est dit heureux: «C’est une immense joie. Depuis que je fais ce travail, je suis toujours très heureux. C’est un grand jour pour moi, c’est une naissance, un enfant de plus. La ‘‘Sr’’ Esther est d’abord chrétienne et possède de belles oeuvres, et le choix porté sur elle, a été conduit par l’Esprit. Il y a une voix qui vous parle, vous avez des convictions et puis, quand Dieu parle, il parle d’une manière ou d’une autre. Et, jusqu’à présent, je dis que nous ne nous sommes pas trompés, parce que c’est l’Eternel qui conduit au choix».
Tout en préscisant que, ‘‘la ‘‘Sr’’ Esther est promise à un bel avenir. Vous avez entendu qu’elle est dans le groupe ‘’Le Rocher des Ages’’ depuis 2015, je pense qu’elle est sur la voie de sa maman Belle Agniélé’’, a-t-il confié.
‘‘La ‘‘Sr’’ Esther a commencé à chanter Dieu depuis son enfance. Puis, elle a intégré l’Ecodim, et chantait à l’église, et cela a attité l’attention de tout le monde. Mais, ce qui a encore attiré l’attention des parents et de tout le monde, c’est qu’ à la maison, chanter pour Dieu était sa préférence’’, a révélé un pasteur.
Pape God, président de l’Union des musiciens congolais (UMC), a salué l’arrivée de la ‘‘Sr’’ Esther dans la famille musicale nationale, avant de lui souhaiter un bel avenir. Ce qui a aussi été le cas pour Hugues Vogel, chroniqueur de musique de DRTV.

Alain-Patrick MASSAMBA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.