Sélectionner une page

MUSIQUE : Le rappeur Passi en séjour au Congo!

MUSIQUE : Le rappeur Passi  en séjour au Congo!

Considéré comme l’un des pères-fondateurs du rap français, le célèbre rappeur, chanteur, compositeur et producteur d’origine congolaise Passi (Passi Balende à l’Etat-civil) séjourne au Congo, son pays natal. Le jeudi 23 juin, à l’Institut français du Congo (IFC) de Brazzaville, il a assisté à la projection, en avant-première, du film ‘’Le Prince’’, dans lequel il joue le premier rôle avec l’actrice autrichienne Ursula Strauss. Bien avant cela, l’artiste a été reçu en audience le mercredi 22 juin par la ministre du Tourisme et des loisirs, Destinée Hermella Doukaga.

Pendant l’audience

Répondant aux questions des journalistes, Passi a expliqué qu’il est venu au Congo avec l’équipe de la société Canal + pour faire le tour du pays, montrer les zones actives, les bons coins du pays, etc. «C’était normal de passer par la ministre du Tourisme, parce qu’on peut faire le tour de la ville, voir comment on peut travailler ensemble, commencer une longue entente. Je suis hyper content, parce que madame la ministre, c’est vraiment une femme assez exceptionnelle et qui comprend tout à fait ce qu’on cherche à faire, à mettre de la lumière sur le Congo, sur l’image du pays. On est en train de s’entendre là-dessus», a affirmé le membre fondateur, en 1992, avec le Français Stomy Bugsy, du groupe de hip-hop Ministère AMER.
Passi a également parlé du long métrage ‘’Le Prince’’, réalisé par l’Allemande Lisa Biewirth: «C’est l’histoire d’un Congolais, mais d’en face (NDLR: République démocratique du Congo), mais c’est tiré d’une histoire vraie, qui rencontre une Allemande. Il y a quand même le choc de cultures…C’est un cas de figure inspiré d’une histoire vraie».
Le rappeur a annoncé la sortie d’un album du groupe Bisso na Bisso: «Il y a un prochain Biso (NDLR: album du groupe Bisso na Bisso) qui arrive pour la fin de l’année, avec plein de titres, etc. Il va y avoir beaucoup de choses. Pendant la période de confinement, et les années d’avant, j’ai beaucoup travaillé, j’avais hâte de venir montrer ça à mes frères, de revenir au pays aussi, personnellement déjà, pour sentir nos odeurs, manger nos plats, voir nos frères et sœurs, et aussi montrer ce qui a été travaillé…»
Passi projette également de réaliser un film au Congo: «J’ai un projet de venir réaliser un film au Congo dans les années qui viennent, avec des acteurs français, mais aussi faire un casting avec quelques acteurs congolais.»

V. C.Y.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.