Sélectionner une page

PELERINAGE DU 40e ANNIVERSAIRE DU GROUPE APOSTOLIQUE ABBE RAYMOND MBOKO AU CONGO A LOUVAKOU : Le Mbongui Raymond Mboko n’est pas l’apanage d’une tribu

PELERINAGE DU 40e ANNIVERSAIRE DU GROUPE APOSTOLIQUE ABBE RAYMOND MBOKO AU CONGO A LOUVAKOU : Le Mbongui Raymond Mboko n’est pas l’apanage d’une tribu

Cette thématique était au centre de la réflexion à la retraite spirituelle du groupe de prière Abbé Raymond Mboko, du 1er au 4 septembre 2022 au sanctuaire de la Divine Miséricorde de Louvakou dans le diocèse de Dolisie.

Près de 700 pèlerins venus de plusieurs diocèses du Congo (Owando, Brazzaville, Nkayi, Dolisie et Pointe–Noire) ont été enregistrés. Les participants à ce grand forum spirituel de Louvakou ont suivi les communications sur la vocation, la vie et l’œuvre de leur père spirituel. Un programme d’activités teinté des séances de prière, de louange et d’adoration, sans oublier des spectacles de chants inter-paroisses a été à l’ordre du jour. Le tout s’est passé dans un climat de fraternité et des festivités marquant le 40e anniversaire d’existence du groupe Abbé Raymond Mboko au Congo.
S’en est suivie une très longue procession du Chemin de la Croix sur le mont Louvakou organisé pour la circonstance. En vue d’éclairer la lanterne des membres de ce groupe sur les origines de l’abbé Raymond Mboko, deux grandes communications ont été prononcées.

Les pélerins en plein chemin de la croix

La toute première a porté sur la vie et l’héritage de celui qui fut leur pasteur par l’aumônier national et diocésain l’abbé Jacques Nkombo Ngoukoulou, en ces termes: «le groupe Raymond Mboko est un groupe de prière ouvert à toute personne désireuse et partageant la foi catholique».
D’ailleurs, celui qui fut notre pasteur avait des origines gabonaises. Alors, point n’est besoin de dire «c’est un groupe appartenant à la tribu bembé comme certains des chrétiens laïcs le pensent…».
La seconde communication était sur la vocation, la conversion et le travail manuel pratiqué par l’abbé pasteur, intervention de Joseph Ngoulou Kinani, secrétaire diocésain de Nkayi.
Au deuxième jour de la retraite, les pèlerins ont été accueillis par l’évêque de Dolisie, Mgr Toussaint Ngoma Foumanet, lors de son passage sur ces lieux. Ce dernier a prononcé une courte prière et souhaité un bon séjour à tous les participants à ce pèlerinage.
Afin de clôturer en beauté cette retraite de Louvakou, une messe d’action de grâces a été célébrée le dimanche 4 septembre, devant le sanctuaire de Louvakou, par Mgr Daniel Mizonzo, évêque de Nkayi, en sa qualité de co-fondateur du groupe Raymond Mboko au Congo en 1982. A l’époque, il était directeur du Petit séminaire de Loango, avec l’abbé Marc Mfoutou, actuel curé-recteur par intérim, du sanctuaire de la Divine Miséricorde de Louvakou. Cette prière eucharistique s’est déroulée en présence de l’honorable député de Sibiti 2 et deuxième secrétaire à l’assemblée nationale, Joseph Kignoumbi Kia Mboungou et son épouse, de la présidente du Conseil départemental de Sibiti, du commandant de la zone militaire de Dolisie, des prêtres, religieuses et laïcs venus d’autres horizons.
A noter qu’au cours de cette messe, 41 nouveaux membres ont prêté serment et se sont engagés à servir le Christ, dans ce groupe Raymond Mboko: «Tenez bons et soyez des disciples dignes de ce nom, à la suite du Christ selon l’évangile de Saint Luc ce matin…» a interpelé l’orateur pendant son homélie.

Vie et héritage de l’abbé Raymond Mboko
A côté de ses mérites, les difficultés inhérentes à la nature et à sa vie sont aussi à signifier. En réalité, l’abbé Raymond Mboko a connu des difficultés sérieuses depuis sa naissance jusqu’à la mort.
Né d’une famille pauvre et paysanne, il est pris comme esclave depuis son jeune âge par l’administrateur colonial de Setté-Cama au Gabon. C’est dans cet état de vie ou d’esclave que Mgr Carrie le trouve et l’emmène au Séminaire de Mayumba toujours en République gabonaise ou, malgré ce tableau de son passé, il s’adapte facilement. Il trainait une plaie incurable au pied gauche. Ce qui faisait parfois que certains missionnaires ne l’approchaient pas. En plus, il a fait toute sa pastorale à pieds, sans autres moyens de déplacement. Le pauvre prêtre a parcouru de longues distances dans le cadre de l’évangélisation (Loango-Kakamoeka Kengué-Sibiti). Le Mbongui Abbé Raymond Mboko est un mouvement d’apostolat de l’Eglise qui est au Congo avec des circonscriptions de naissances et un charisme bien particuliers. Pour la petite histoire, cette fraternité a commencé comme une association de laïcs chrétiens engagés et volontaires, désireux d’apporter une aide multiforme au Petit séminaire de Loango.
A cette époque, (1981-1983), le séminaire était sous la direction de l’abbé Daniel Mizonzo, alors prêtre du diocèse de Pointe Noire et actuel évêque de Nkayi.
L’abbé Daniel Mizonzo les accueillait et les orientait vers la dynamique de la prière. Toutefois, le groupe s’agrandissait, ils fréquentaient de plus en plus le séminaire comme les premiers chrétiens d’après le livre des Actes des apôtres (Actes 2, 46). Le directeur du séminaire les invitait à la prière sur les vocations et les séminaires, ce qui justifie l’engagement des membres dans ce groupe Mbongui Abbé Raymond Mboko.

Jean-Baptiste DIAK et
Juvet-Pierre NGOUONO

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.