Sélectionner une page

PRÉSIDENTIELLE 2021 : La place des artistes, écrivains et autres musiciens dans le projet de société de Denis Sassou-Nguesso

PRÉSIDENTIELLE 2021 : La place des artistes, écrivains  et autres musiciens dans le projet  de société de Denis Sassou-Nguesso

Au cours d’une rencontre culturelle riche en sons et en couleurs lundi 15 mars 2021 à la Case de Gaulle, à Brazzaville, Mme Ebina Ekambi, représentant Mme Lydia Mikolo, cheffe de division de campagne du candidat Denis Sassou-Nguesso, chargée des relations avec les organisations de la société civile et des associations professionnelles, a affirmé que les artistes, écrivains et autres musiciens occupent une place de choix dans le projet de société du candidat à l’élection présidentielle du 21 mars 2021, Denis Sassou-Nguesso. C’était en présence, entre autres, de deux grands noms de la musique congolaise, Michel Boyibanda et Chairman Jacques Koyo.

Dans son projet de société «Ensemble, poursuivons la marche», Denis Sassou-Nguesso a réservé un message important aux chevaliers de la plume, aux artistes et aux musiciens, notamment dans l’axe 7, à la page 52. Il s’agit, en fait, de la redynamisation de la vie culturelle nationale. La culture, c’est notre tradition, nos croyances, nos œuvres d’arts et notre patrimoine matériel et immatériel. Dans ce document, le candidat fait une projection sur l’édification de nouvelles infrastructures, la formation aux métiers de la culture, la promotion, le développement des produits culturels et le renforcement des dispositifs juridiques de valorisation et d’accompagnement de la culture.
Face à cet optimisme clairement affiché, les artistes ont fait aussi entendre leur cri du cœur. Michel Boyibanda et Chairman Jacques Koyo ont, en synergie, exprimé leur ras-le- bol : les musiciens sont abandonnés à leur triste sort, leur quotidien est impacté par la COVID-19 qui ne leur permet plus de se produire, de faire face aux factures d’eau, d’électricité et d’assurer le panier de la ménagère.
Mais en dépit des difficultés qui se sont accrues, les musiciens et les artistes perçoivent des signaux positifs dans le projet de société du candidat de la majorité présidentielle.
Un autre temps fort de cette rencontre a été la signature du livre d’or, une sorte de pacte social avec le candidat Denis Sassou-Nguesso, par un échantillon de participants ; document qui, a-t-on promis, lui sera remis en main propre.
Au terme de cette cérémonie, Mme Ebina Ekambi, visiblement émue par cet engagement, a rassuré son auditoire de ce que leurs doléances seront prises en compte.

V.G.

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

metier dangereux

Un journaliste du Cameroun, pays voisin, a été assassiné dimanche dernier à Yaoundé. Martinez Zogo, 51 ans, de la radio privée Amplitude FM de la capitale camerounaise, a été retrouvé presqu’en putréfaction. Comme pour ajouter à la sauvagerie, il a été brutalement torturé et mutilé comme pour souligner un acharnement à l’anéantissement, une volonté d’en finir avec la vérité que proclamait tout son engagement dans la lutte contre la corruption et dont son émission phare, ”Embouteillage”, s’était fait une renommée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.