Sélectionner une page

SAINT-SIEGE : Le Pape fait un don de médicaments à un orphelinat à Brazzaville!

SAINT-SIEGE : Le Pape fait un don  de médicaments à un  orphelinat à Brazzaville!

Au cours du week-end dernier, deux maisons de soutien à l’enfance, deux orphelinats catholiques, ont reçu la visite lumineuse du chargé d’affaires de la Nonciature apostolique au Congo, le père Andrea Giovitta.
A Kinsoundi, samedi 2 octobre, «le père Andrea», comme on l’appelle affectueusement là-bas, est allé bénir un nouveau local servant d’abri aux enfants, de La Bonne Semence. «Quand la pluie tombe», explique Sœur Marie Lourdes, la responsable qui dirige ce foyer depuis une trentaine d’années, «tout suintait de partout. Nous avons adressé nos suppliques à la Providence qui s’est matérialisée dans la personne du père Andrea et de Paola Passera (une volontaire italienne) qui voue une vraie passion pour les enfants qu’elle connaît par leur prénom. Avec le concours de M. Placide (M. Placide Mbanza-Milandou, un entrepreneur laïc congolais qui se dévoue pour la cause du développement, Ndlr), nous pouvons disposer aujourd’hui de sanitaires modernes et d’un abri cuisine».
L’orphelinat, d’une trentaine d’enfants qui vont de la petite enfance à quelques adolescents, est pris en main par des bénévoles laïques et survit à ses besoins «à la grâce de Dieu».
Le père Andrea, ancien garde suisse devenu prêtre puis diplomate au service du Saint-Siège, indique qu’il s’est adressé à Don Guido, son curé d’une paroisse du sud de l’Italie pour lui venir en aide. Et comme Dieu ne fait pas les choses à moitié, il se trouve aussi actuellement, un autre ancien garde-suisse dans une agence de l’ONU à Brazzaville, Gregorio qui a donné son coup de main pour les réparations de ce qui tombait en lambeaux!
Le dimanche 3 octobre 2021, en début d’après-midi, le père Andrea a rendu visite à un autre orphelinat, à Nganga-Lingolo, La Samaritaine. Ici, il était porteur d’une autre forme de joie, puisqu’il devait consigner en mains propres deux lots de médicaments à cet orphelinat… don du Pape François en personne! La responsable de cet orphelinat, une laïque congolaise, jubilait littéralement de joie. Car les médicaments, dont des Hydrea bien connus des personnes atteintes de drépanocytose et, peut-être pour cela, rares à trouver au Congo, venaient soulager les maux de quelques-uns des pensionnaires affectés par cette maladie génétique courante chez nous.
Signe supplémentaire de grâce, quelques-unes des enfants plus âgées de cette structure se sont mises à la pâtisserie et commencent à livrer leurs produits dans les environs. Ce dimanche-là, les invités ont pu goûter à une pure pizza italienne faite maison.
Ici ou là, la joie des enfants était perceptible à leurs cris de jeux et au dynamisme rehaussé sans doute par l’approche de la rentrée scolaire puisque l’orphelinat assure aussi une scolarité sérieuse aux enfants, et une formation aux adolescents.

ASM

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.