Sélectionner une page

SANTE PUBLIQUE : Répondre efficacement aux urgences de santé publique

SANTE PUBLIQUE : Répondre efficacement  aux urgences de santé publique

Le ministère de la Santé et de la population et la représentation de l’OMS au Congo ont initié une formation des membres d’intervention en cas d’urgence de santé publique, tenue au centre international des conférences de Kintélé du 9 au 17 janvier 2023. Cette formation a été organisée dans le cadre du projet SURGE (Strengthening and using response groups for emergencies ou renforcer et utiliser les groupes d’intervention d’urgence) lancé par le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique. Les travaux ont été ouverts officiellement, mardi 10 janvier 2023, par Jean Ignace Tendelet, directeur de cabinet du ministre de la Santé et de la population, en présence de Lucien Alexis Manga, représentant de l’OMS au Congo, et Jean Médard Kankou, directeur général de l’épidémiologie et de la lutte contre la maladie, au ministère de la Santé.

Le but était de renforcer les capacités techniques des experts nationaux pour leur permettre d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires afin de mieux faire face aux urgences de santé publique. Pendant neuf jours, la formation a été basée sur la présentation des exposés, des exercices théoriques, pratiques et de simulation.
A l’ouverture de la formation, Lucien Alexis Manga a indiqué que la formation permet d’accroître massivement les capacités nationales dans tous les domaines essentiels dans la riposte aux urgences de santé publique. Elle permet, ensuite, de pouvoir accélérer la mise en œuvre du plan national de sécurité sanitaire. Elle permet, enfin, au Congo de se mettre sur la liste des pays disposant d’un réservoir d’experts.
Jean Ignace Tendelet, ouvrant les travaux, a déclaré que le Congo, à l’instar des pays de la région africaine de l’OMS, est touché par les urgences de santé publique. C’est ainsi que son Excellence Monsieur Denis Sassou Nguesso, chef de l’Etat, recommande la décentralisation de la riposte aux urgences, notamment à travers la mise en place des équipes d’intervention au niveau des districts sanitaires.
A noter que la région africaine de l’Organisation mondiale de la santé est la plus touchée par des urgences de santé publique avec plus de cent événements majeurs de santé publique qui y sont notifiés chaque année. Selon l’OMS, ces urgences de santé publique perturbent significativement les prestations de services essentiels de santé et affaiblissent davantage les systèmes de santé avec des conséquences socio-économiques sans précédent. C’est à ce titre que le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique a mis en œuvre trois projets phares visant à renforcer les capacités des Etats membres à se préparer aux urgences de santé publique, à les détecter et à y riposter.

Philippe BANZ

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Le Pape est chez nous !

Après un report en juillet, le voyage du Pape en République démocratique du Congo et au Soudan du Sud se matérialise enfin. Depuis mardi le Souverain pontife est à Kinshasa, en attendant d’arriver en fin de semaine à Djouba, capitale du Sud Soudan. Ce voyage se veut un pèlerinage de paix, une invite à la réconciliation, un rappel à cette humanité que le contact avec l’évangile du Salut devrait avoir rendu plus sensible à la sacralité de la vie humaine.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

février 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728