Sélectionner une page

SOCIETE CIVILE : Renouveler l’engagement des organisations pour la promotion des droits de l’enfant au Congo

SOCIETE CIVILE : Renouveler l’engagement des organisations pour la promotion des droits  de l’enfant au Congo

Le Conseil consultatif de la société civile et des organisations non gouvernementales (ONG) que dirige Céphas Germain Ewangui, sous le patronage d’Irène Marie Cécile Mboukou-Kimbatsa, ministre des Affaires sociales, a célébré en différé, mardi 29 novembre 2022, le 33e anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant, à Brazzaville.
En présence d’Andrés A. Lopez, représentant adjoint de l’UNICEF au Congo. Cette journée qui est commémorée le 20 novembre de chaque année a regroupé les acteurs de la société civile et une centaine d’enfants du primaire et du secondaire, sur le thème «Société civile: plaidoyer et actions pour la promotion des droits de l’enfant».
Céphas Germain Ewangui a souligné que l’organisation de cet événement avait pour but de contribuer à soutenir les efforts des pouvoirs publics dans la promotion et la protection des droits de l’enfant. Pour lui, cette rencontre n’était pas une occasion de faire le procès contre quiconque, mais une opportunité donnée «aux uns et aux autres, particulièrement aux leaders et acteurs de la société civile de s’imprégner des différents instruments juridiques et politiques à toutes fins utiles», a-t-il déclaré.
A propos du plan national de développement (PND) 2022-2026, l’agenda 20-30 sur les objectifs du développement durable (ODD), les acteurs des organisations de la société civile ont été invités à s’approprier les différents outils mis à leur disposition pour défendre ou protéger l’enfant.
La rencontre visait aussi à «renouveler ensemble les engagements de chaque partie prenante, quant aux efforts à consentir en vue de transformer toutes ces nobles aspirations en une réalité sociale», a fait savoir Céphas Germain Ewangui.
Pour sa part, le représentant adjoint de l’UNICEF a évoqué cinq principes directeurs qui sont à mettre en branle pour permettre à la société civile congolaise de bien accomplir ses missions. L’engagement de renforcer les capacités nationales (pour une société civile formée et engagée); la redevabilité (l’UNICEF renforce les capacités de la société civile; la gestion axée sur les résultats; la complémentarité et la rentabilité dans le partenariat entre les organisations de la société civile et l’organisation des Nations unies en charge de l’enfance.
Pour mieux sensibiliser les participants au respect des droits de l’enfant, les enfants présents à cette activité ont, à travers des scènes de théâtre, édifié sur les différentes lois et conventions ratifiées relatives à la promotion et à la protection de l’enfant.

Marcellin MOUZITA

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.