Sélectionner une page

TOURISME : Faire découvrir les merveilleux sites touristiques de Brazzaville

TOURISME : Faire découvrir les merveilleux sites touristiques de Brazzaville

Depuis trois semaines, le ministère du Tourisme et des loisirs, à travers l’un de ses organes techniques, l’Office de promotion de l’industrie touristique (OPIT), organise le Tour de ville de Brazzaville qui, lentement, prend de l’ampleur. Samedi 25 septembre dernier, ce tour a consisté en une visite guidée des différents sites sélectionnés de la capitale, au grand bonheur des participants qui visiblement était tout heureux de découvrir ses merveilleux sites.

Le tour de Brazzaville est une occasion offerte aux Brazzavillois et aux étrangers de mieux découvrir les sites touristiques de la capitale. Le week-end écoulé, et dans une ambiance de gaîté, les visiteurs ont, avec les explications du guide touristique Brice Djamboult, eu le bonheur de visiter l’Ecole de peinture de Poto-Poto; la Basilique Sainte-Anne; la Place de la liberté et l’Allée piétonne; la Fresque; le Mémorial Pierre Savorgnan De Brazza et le point de chute a été le site dénommé Centre du monde.
Pour l’histoire, la célèbre école de peinture de Poto-Poto, créée avant l’indépendance est reconnue mondialement. Elle a formé et continue à former de nombreux peintres de talents. L’imposante Basilique Sainte-Anne, située à Poto-Poto fut construite en 1943 par le français Roger Erell. L’une de ses particularités est sa toiture constituée de tuiles. Elle est déclarée patrimoine de Brazzaville par l’UNESCO.
Les visiteurs ont continué leur parcours en direction de la Place de la liberté où est érigée le monument de la liberté. Place qui en août 1963 a abrité le rassemblement des syndicalistes, avant de se diriger à la Maison d’arrêt pour réclamer la libération de leurs collègues incarcérés, et de prendre le chemin du Palais du peuple pour exiger la démission du Président Fulbert Youlou. En face, se trouve l’Allée piétonne (à côté de la Primature) où sont érigées des effigies des personnalités du pays et du continent qui ont marqué l’histoire du pays et de l’Afrique dans différents domaines. Une halte a été également marquée à la Fresque historique réalisée par des artistes congolais; elle représente l’histoire du Congo depuis la colonisation jusqu’à la Révolution de 1963. A cette place se trouve aussi la magnifique stèle dite ‘’Ba’’. Une curiosité.
Les visiteurs ont aussi passé un peu de temps au Mémorial Pierre Savorgnan De Brazza, lieu symbolique, avant d’achever leur randonnée touristique au site dénommé Centre du monde, non loin de la Case De Gaulle. Le guide touristique n’a pas manqué, tout au long du parcours, de faire allusion à d’autres sites importants de la capitale comme la première Mosquée de Brazzaville et le Stade Félix Eboué qui se trouvent à Poto-Poto; le premier pont de la capitale érigée sur la Mfoa, non loin du Mémorial Pierre Savorgnan De Brazza, le ministère de la Défense qui a servi de lieu de travail au général De Gaulle et au général Leclerc, lors de leurs séjours dans la capitale…

EDESSES

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

Ils se rapprochent

L’attaque d’une église pentecôtiste dimanche dernier en Ituri relance la crainte d’un enserrement de l’Afrique centrale. Attribuée à l’AFDL, rébellion d’inspiration islamiste, cette attaque n’a pas surpris grand monde. Dans la cocotte-minute que représente cette région de la République démocratique du Congo, il y a bien longtemps que les affidés de l’Etat islamique ont placé cette partie de l’ex-Zaïre en coupe réglée.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.