Sélectionner une page

DIOCESE DE GAMBOMA : Trois nouveaux prêtres pour raviver la flamme de l’évangile

DIOCESE DE GAMBOMA : Trois nouveaux prêtres pour  raviver la flamme de l’évangile

Ils sont désormais prêtres de Jésus-Christ dans l’ordre du Roi Melchisédech: Crépin Okoua, Georges Okoueré et Nériya Baruch Nakoutala. Samedi 31 juillet 2021, Mgr Urbain Ngassongo, évêque de Gamboma, l’un des diocèses de la Province ecclésiastique du centre avec pour siège métropolitain l’archidiocèse de Brazzaville, a appelé trois nouveaux serviteurs aux ordres sacrés du presbytérat pour le service de son diocèse. Les ordinations presbytérales ont eu pour cadre la paroisse Saint-Joseph Ouvrier de Djambala, chef-lieu du département des Plateaux. C’est la 3ème fois de son histoire que cette paroisse fondée en 1946 par les missionnaires spiritains a vécu un tel événement.

Mgr Urbain Ngassongo, pendant son homélie

Au cours de la célébration eucharistique animée par les chorales venues de Lékana, Ngo et qui se sont jointes à celle de Djambala, Mgr Urbain Ngassongo était accompagné de Mgr Victor Abagna Mossa, archevêque d’Owando, de Mgr Andréa Giovita, chargé d’affaires à la nonciature apostolique. Il y avait de nombreux prêtres concélébrant venus de l’archidiocèse de Brazzaville et du diocèse de Kinkala. L’abbé Brice Armand Ibombo, secrétaire général de la Conférence épiscopale du Congo (CEC) et le père Christel Barthel Ganao, recteur du grand séminaire de théologie Cardinal Emile Biayenda étaient parmi les concélébrants.
La préfète des Plateaux, Mme Alphonsine Akobé Ompagana, ainsi que d’autres autorités civiles et militaires du département y étaient présentes. L’honneur a échu au père Christel Barthel Ganao de présenter les candidats au presbytérat.
Crépin Okoua est né le 18 février 1983 à Passa. Fils de Okoua Emile et de Adoua Mouokandze Alphonsine, il a fait ses études primaires à Passa. En 2012, il est admis au séminaire propédeutique Charles Mahonde de Ouesso, puis de 2013 à 2015, au grand séminaire de philosophie Mgr Georges Firmin Singha. De 2015 à 2016, il est envoyé en stage inter cycle à la paroisse Bienheureuse Anuarité de Mpouya. De 2016 à 2020, il est admis au séminaire de Ouagadougou au Burkina Faso pour les études de théologie. Il est ordonné diacre le 30 juin 2019 en la cathédrale Saint Pie X de Gamboma. Actuellement, il occupe les fonctions d’économe diocésain, ainsi que celle du directeur diocésain des Œuvres pontificales missionnaires (OPM).
Georges Okoueré est né le 2 février 1978 à Endoulou. Il a fait ses études primaires et secondaires à Abala. Après son admission au BAC, il fréquente le séminaire de philosophie Mgr Georges Firmin Singha. De 2016 à 2020, il est admis au séminaire de théologie Saint Jean-Baptiste de Wayalgin de Ouagadougou. Il est ordonné diacre le 30 juin 2019 en la cathédrale Saint Pie X de Gamboma. Actuellement il occupe les fonctions de cérémoniaire adjoint de l’évêque.
Nériya Baruch Nakoutala est né le 6 mars 1988 à Brazzaville. Fils de Marcel Nakoutala et de Kiakwama Yvonne, il a fait ses études primaires à Brazzaville. Après l’obtention de son BAC, il est admis au séminaire de philosophie Mgr Georges Firmin Singha de 2008 à 2010. Puis il fréquente l’université Marien Ngouabi de 2012 à 2015 pour des études de psychologie sanctionnées par une licence. Il a fait son stage pastoral à la paroisse Saint Joseph protecteur de Mossendé de 2016 à 2017. De 2017 à 2020, il est envoyé au grand séminaire de théologie Mgr Louis Parisot de Tchanvédji au Bénin. Il est ordonné diacre le 23 juin 2019 et actuellement, il exerce les fonctions de secrétaire chancelier et cérémoniaire de l’évêque de Gamboma.
Dans son homélie, Mgr Urbain Ngassongo a fait savoir que cette célébration eucharistique se célébrait à la jonction de trois mystères majeurs: mémoire de la Vierge Marie, mémoire de Saint Ignace de Loyola et les ordinations presbytérales de trois jeunes. «Le sacerdoce est un don et un mystère. Il n’est pas le couronnement de nos mérites humains, mais une participation à l’unique sacerdoce du Christ. C’est lui qui choisit dans son amour pour ses frères ceux qui recevront l’imposition des mains. Ils ont à se dévouer au service de son peuple, pour le nourrir de la Parole de Dieu et le faire vivre de ses sacrements. Ils seront les vrais témoins de la foi et de la charité, prêts à donner leur vie comme le Christ pour les frères et sœurs et pour le Christ. Le prêtre est un homme de prière et celui qui ne prie pas est un adepte du ritualisme et un fonctionnaire du sacré. La vie d’un prêtre c’est l’annonce du royaume. Aimer et prendre soin de la triple fonction sacerdotale: Enseigner, sanctifier et gouverner. Un prêtre qui ne connaît pas les membres souffrants de sa communauté doit actualiser sa pastorale de proximité», a souligné l’évêque de Gamboma.
A noter que les trois nouveaux prêtres ont célébré leurs messes de prémices le dimanche 1er août 2021, chacun dans une localité différente.

Pascal BIOZI KIMINOU
(De retour de Djambala)

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.

A propos de l'auteur

Editorial

NOUS VOUS DISONS MERCI !

Ce n’est pas être présomptueux que d’affirmer que notre fête fut belle. Nous avons célébré les 70 ans de création de La Semaine Africaine : nos Evêques nous ont soutenus, nos amis dans les chancelleries comme dans les autres organes d’information nous ont entourés de leur sollicitude. Par les nombreuses manières que nous offrent les technologies modernes d’aujourd’hui, nous avons reçu les témoignages affectueux venus de partout.

Lire la suite

Abonnez-vous à notre newsletter

Ne manquez plus rien !

Nous ne spammons pas !

Vérifiez votre boite de réception ou votre répertoire d’indésirables pour confirmer votre abonnement.